Grand Canyon : Toujours plus haut !

Nous partons ce matin de notre camping de Mount Carmel qui nous a bien accueillis pendant 3 nuits. Nous y avons croisé Patricia qui a quitté la France et Lyon à l’âge de 20 ans pour s’installer définitivement aux USA où elle a fondé une famille et John, un militaire de l’US Army à la retraite, venu passer quelques jours de vacances avec sa femme, son chien et son chat, pour découvrir la région des grands parcs. Pour notre part après Zion et Bryce Canyon (cf. articles précédents), c’est le Grand Canyon du Colorado qui nous attend ! Déjà sur la route, les paysages à nouveau nous émerveillent…

Nous arrivons à 9h au grand canyon par le côté Nord beaucoup moins fréquenté que le côté Sud. Nathalie avait vu ça dans un guide et l’idée s’avère excellente. Peu de monde quand nous arrivons et nous pouvons profiter de la vue époustouflante sur le canyon qui est gigantesque ! Au fond, nous apercevons les montagnes non loin de San Francisco, encore enneigées pour es plus hautes sûrement du côté de la Sierra Nevada traversée il y a quelques jours (cf. articles précédents). Nous sommes une fois de plus ébahis par ce que nous voyons. Quel pays !!! Chaque jour nous amène encore de plus grandes surprises…

Après avoir bien profité du site, nous reprenons la route pour la suite de notre étape du jour qui va nous mener dans la ville de Page, construite en 1957 pour héberger les ouvriers qui construisaient le barrage du fleuve Colorado. Ce dernier pour la petit histoire mettra 17 ans pour se remplir complètement, ça donne une idée du volume…Avant cela nous découvrons à nouveau des paysages à couper le souffle, et contournons les magnifiques Vermillion Cliff qui offrent des étendues sauvages incroyables. Un régal !

Nous sommes en territoire Navajo, les indiens natifs de cette région. L’ambiance change, les échoppes de bijoux indiens fleurissent sur le bord de route. Nous nous arrêtons à Canyon Marble pour admirer les blocs de pierre rouge rongés par le vent et qui sont en équilibre. Il fait très chaud…

Nous reprenons la route et apercevons régulièrement une immense faille dans le sol qui nous interpelle…Il s’agit en fait du lit du fleuve Colorado. Nous le verrons mieux d’un peu plus haut. Nous avons à nouveau une énorme surprise lorsque nous passons au dessus d’un pont qui nous appelle à un nouvel arrêt. Il s’agit d’un double pont en fer qui enjambe le Colorado. La vue qui nous est offerte est à nouveau phénoménale sur le fleuve d’un vert intense qui se marie parfaitement avec les bords rouges du canyon qu’il emprunte ! Cerise sur le gâteau, j’aperçois une jeune femme avec une antenne à la main et qui semble vouloir capter quelque chose. Je l’interpelle et elle m’indique qu’elle suit la trace des condors de Californie. Une espèce rare qui ne compte plus que 500 individus. Et là sous nos yeux se tiennent un adulte (tête rouge) et un juvénile (tête grise) qui profitent du pont pour s’abriter de la chaleur, de la foule et profiter d’une rampe de lancement pour déployer leurs ailes (jusqu’à 3M d’envergure). Un moment incroyable pour nous qui avions ce matin les yeux rivés au ciel du côté de Grand Canyon pour espérer en apercevoir…

Nous reprenons la route vers la ville de Page. Les paysages qui défilent changent à nouveau et restent extraordinaires…En arrivant sur la ville, nous apercevons un panneau indiquant Horseshoe Bend. Ca tombe bien nous voulions aller voir cette curiosité et c’est justement sur notre route. Ni une ni deux, nous tournons à gauche, payons la taxe habituelle (fee) et accédons au site. Une marche de 15 minutes à peine nous permet d’admirer la courbe que fait le Colorado 300m plus bas en forme de fer à cheval, d’où le nom…Encore une splendeur que nous ne regrettons pas d’avoir vue malgré une foule assez dense.

Nous nous posons pour un soir dans un motel réservé la veille, histoire de nous rafraichir un peu et de laver nos affaires car nous touchons les fonds de tiroir…Il faut dire que nous sommes partis légers avec un bagage cabine pour chacun… Après cette pose, en fin d’après-midi alors que la chaleur est devenue plus supportable, nous nous rendons sur les bords du Lake Powell, immense réservoir d’eau en danger tant les puisements humains sont supérieurs à la capacité qu’a le fleuve Colorado de le régénérer…Le canyon rempli d’eau est magnifique lui aussi bien que ce résultat soit le fruit du barrage et donc non naturel. Nombre d’Américains viennent y faire du bateau. Nous avons d’ailleurs croisé ces derniers jours beaucoup de voitures avec bateau sur des remorques alors que nous sommes en plein plateau montagneux (entre 1000m et 2500m en permanence). Nous terminons cette journée riche en nouvelles découvertes autour du désormais traditionnel burger qu’apprécient tant les filles et les parents il faut bien l’avouer en l’occurrence 😉

Demain, nous partons en direction de Monument Valley dans l’idée de rejouer certaines scènes cultes de westerns de notre enfance…

A suivre…

 

R10 : On est en direct sur France 3, ça tourne !

 

Après le clap de fin annoncé il y a quelques jours, voici venu le temps de l’enregistrement de l’émission du 4 octobre de France 3 Nouvelle Aquitaine « 9h50 le matin » où nous avons été invités par Christophe Zirnhelt.

L’interview en direct a duré dix minutes pendant lesquelles nous avons pu revenir sur notre aventure. Au delà de notre performance scénique 😉 (je dois dire que Nathalie m’a impressionné !), nous avons eu un grand plaisir à vivre cette expérience inédite pour nous.

Vous pouvez retrouvez la séquence vidéo ici !

De l’accueil que nous avons reçu dès notre arrivée le matin au siège de France 3 limousin, en passant par le maquillage, les répétitions rapides et le déroulé très pro de l’émission, tout nous a plu. En outre, nous avons eu droit à une visite des locaux de France 3, avons pu assister au tournage en direct et à la seconde près de la météo de Nouvelle Aquitaine par le dynamique Florent Coste Lamargot. Florent qui nous a ensuite permis d’assister au lancement du journal de 12h en direct depuis la régie. Un moment impressionnant pour nous avec la tension et la concentration palpable liée au direct et une grande maîtrise du personnel de France 3. Un travail millimétré et qui ne laisse pas de place à l’erreur. Une superbe expérience ! Nous ne regarderons plus la télé de la même façon c’est sûr 😉

Et comme si cela n’y suffisait pas, nous avons fait de belles rencontres en plus de l’équipe, notamment celle du jeune Sylvain Labedens qui porte un magnifique projet avec son école (pour construire une extension dans une école au Tadjikistan)

Retour en images sur cette journée pas comme les autres qui clôture en beauté l’aventure tootenfamille !

 

Vous pouvez retrouvez la séquence vidéo ici !

Merci  !

Nicolas, Nathalie, Jeanne et Pauline

 

S5 : CLAP DE FIN !

Nous sommes rentrés depuis un peu plus d’un mois et demi et avons désormais un peu de recul sur notre tour du monde « toot » en famille. Au-delà des paysages qui nous ont marqués et séduits tout au long de notre itinérance au travers des onze magnifiques pays traversés, ce sont les rencontres que nous avons faites qui restent le plus précisément gravées dans notre mémoire. Des rencontres plus ou moins approfondies en fonction des circonstances, de la durée du séjour, des lieux, ou encore des moyens de transport utilisés et des ambiances qui vont avec comme par exemple l’ambiance extraordinaire dans les trains surchauffés et bondés du Sri Lanka. De tous ces moments, nous retenons :

Les discussions avec les taxis et employés d’hôtels comme Géraldine à Dubaï qui nous a permis de mieux cerner la complexité de la ville. Les rencontres coup de cœur comme Newton au Sri Lanka qui nous a pris sous son aile et traité comme des amis durant quatre jours. Mais aussi Tania et Roman généreux couple Ukrainien rencontré à koh Samui qui ont fait que de deux jours prévus, nous sommes restés douze jours sur cette superbe île de Thaïlande. L’accueil chaleureux que nous avons souvent reçu dans les guest-houses, comme au cœur de Bali à Ubud.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les nombreuses rencontres fortuites qui nous ont permis de découvrir des personnages un peu à part pour lesquels nous aurions parfois bien aimé en savoir davantage ou plus simplement des rencontres flash au détour d’une rue ou d’un renseignement demandé. Des rencontres avec des personnalités fortes, attachantes, avec des vies bien remplies, pas toujours bien rangées. Autant d’expériences qui permettent de voir la diversité des modèles de vie choisis en fonction de son aptitude à jouer de la liberté ou des convenances et qui nous amènent à réfléchir à notre propre vie.

Des amitiés encore, nouées en Nouvelle Calédonie à Nouméa et en Polynésie à Moorea, facilitées par le partage de la langue française sûrement, trop nombreuses pour être citées mais à retrouver en photo. Mais aussi de belles retrouvailles familiales avec Eric et Titaina à Tahiti et par extension avec Mana, Vaitea et leurs enfants.

Bref finalement beaucoup d’émotions qui ont donné à notre Tour du monde de la  couleur et du relief, à grand renfort de sourires. Ces sourires donnés et reçus qui sont la clé de la communication et qui fonctionnent comme un sésame universel qui ouvre toutes les portes et font qu’on peut se sentir finalement bien partout.

Ce blog « carnet de bord à cœur ouvert » a été également le lieu de beaucoup d’échanges, avec la famille, les amis et aussi des gens que nous ne connaissions pas et qui, loin de nous avoir fait sortir de notre aventure comme certains l’ont parfois redouté pour nous, ont été un courant porteur que nous avons été heureux et fiers de partager. Le fil conducteur de notre voyage était « s’éloigner pour se rapprocher ». Il constitue un beau point d’ancrage pour nos filles et nous, symbolisé par le livre en 3 volumes que nous a édité et remis Maryse que nous remercions en attendant pourquoi pas une édition officielle…

P1250400

Ainsi se termine ce blog. Merci à tous ceux qui nous ont suivi (plus de 565 personnes à ce jour) et qui ont ou pas déposé leurs commentaires bienveillants et souvent élogieux tout au long du parcours. Merci aussi à ceux qui rejoignent toujours le blog. Celui-ci reste en ligne et recevra peut-être de temps en temps quelques commentaires. Il nous restera à partager le lien de l’interview à venir le 4 octobre.

A bientôt pour de nouvelles aventures (les nôtres ou les vôtres) !

Les « Tootenfamille », Nathalie, Jeanne, Pauline et Nicolas.

R9 : Tootenfamille passe le 4 octobre à « 9h50 LE MATIN », sur France 3 !

Le mercredi 4 octobre prochain, suite à l’invitation de Christophe Zirnhelt, nous passons en direct sur France 3 Nouvelle-Aquitaine dans l’émission « 9H50 LE MATIN ». (canal 303 Orange) ou sur France3.fr.

Nous aurons plaisir avec Nathalie à nous rendre sur le beau plateau flambant neuf de cette émission de télévision dynamique et sympathique. Les filles quant à elles seront à l’école…Nous reviendrons sur nos six mois de voyage, sur la préparation et sûrement aussi sur notre retour qui sait ?

En attendant, voici une photo des sympathiques animateurs, Christophe et Delphine, que nous sommes impatients de rencontrer 😉

© Jean-Christophe Dupuy

et une vue large du plateau de télévision qui va nous recevoir à Limoges pour l’occasion.

21077233_710300885846370_4646108694397322758_n

Rendez-vous donc en direct pour ceux qui le peuvent ou en replay. Nous posterons bien évidemment sur le site http://www.tootenfamill.com le lien vers l’émission.

La pression monte !

 

R8 : une jolie surprise !

Depuis que nous sommes rentrés de notre tour du monde en famille, nous avons pu constater à quel point notre blog de voyage ou #Vlog avait été bien suivi par nos familles, nos amis et nos collègues et cela nous fait très plaisir !

Après les commentaires chaleureux et très nombreux (plus de 1600 !) qui ont accompagné l’ensemble de notre journal de bord en ligne durant les 180 jours de notre voyage, nous avons droit désormais aux commentaires à l’oral de nos supporter sociaux résolus ou pas. Nous avons ainsi constaté à quel point les réactions sont nuancées en fonction de l’assiduité ou de l’intérêt porté à notre aventure familiale 😉

Et puis il y a la catégorie des fans absolus ! Parmi eux, certains se sont manifestés à l’écrit et d’autres ont joué au fan invisible sur la toile par souci de discrétion. Maryse est une de ceux-là et elle m’a fait une bien belle surprise lors de mon retour en entreprise. En effet, elle a édité sur son temps libre tous les jours ou presque pendant notre tour du monde l’article qui paraissait avec les photos associées. Au final, c’est un véritable livre illustré qui en est sorti !

Le fichier réalisé par Maryse est en cours de finition et nous permettra peut-être d’éditer notre blog prochainement. Merci Maryse !

A ce titre, si vous connaissez un éditeur ou un imprimeur sympa, nous sommes intéressés ! Il suffira d’un mail à tootenfamille@gmail.com

 

 

 

R7 : Au travail ! « Alors, c’est pas trop dur ? »

 

img_2708
« dansons sous la pluie » une des toiles de Nathalie peinte avant notre départ pour Cécile…

Après notre retour en territoire Français et béarnais le 13 août 2017 au contact de la famille, notre retour en Gironde le 16 août au contact de nos amis, est venu le temps du retour au travail au contact de nos collègues et classes en ce début septembre…

Et depuis notre retour, la phrase que nous avons le plus entendu est celle-ci : « Alors, c’est pas trop dur ? »… Et à cela nous avons répondu depuis le début avec un léger sourire… »NON, ça va ! ».

Comment ça non ?!? Bon ok, le retour en famille et avec les amis en mode fin des vacances et dans une température proche de 30° on peut l’entendre, mais pas trop dur la reprise du boulot, de l’école, ils sont maso ou quoi ?

Tout cela mérite quelques rapides explications…

  • La première étant que nous étions au courant que nous allions rentrer…cela faisait partie du projet, un début, un milieu et une fin…
  • la deuxième est que nous avons tellement profité de ces 11 mois de congé sabbatique, de la préparation du voyage jusqu’à sa concrétisation pendant ces six derniers mois que nous rentrons heureux de l’avoir fait et pleins d’énergie !
  • la troisième est que les filles notamment avaient tout de même hâte de retrouver leurs amis et leur maison. Côté parents, nous n’avions pas de hâte particulière et aurions pu continuer l’aventure encore quelques mois mais nous avons tout de même eu beaucoup de plaisir à retrouver tout le monde et à savourer les déjà nombreux moments passés avec nos amis ou notre famille, c’est que ça compte !
  • la quatrième est que du côté budget, notre banquier n’allait pas tarder à nous faire de grands gestes pour nous indiquer la fin du jeu 😉
  • et enfin, quoi de mieux pour savourer ce que nous avons fait que de changer de rythme pour l’apprécier encore plus et réfléchir à des projets futurs ???

Tout cela réuni, a fait que ni Jeanne et Pauline, ni moi, n’avons eu de réelle difficulté à reprendre le chemin de l’école ou du travail…et Nathalie me direz-vous ? Nathalie ne reprend la route du travail qu’au 1er octobre…elle a donc encore un peu de temps pour profiter, lancer diverses démarches et se relancer dans son activité phare, la peinture ! Avec toutes les images qu’elle a en tête, nul doute que les prochaines toiles seront liées à notre belle aventure familiale et aux nombreuses photos qui en témoignent…et nous l’espérons bien rapidement une exposition ! En attendant, voici le lien de son blog.

A suivre…

S4 : Bouquet final et photo synthèse ! (Australie, Nlle Calédonie, Nlle Zélande, Polynésie Fra, USA, Londres…)

Après la première synthèse photo sur la première moitié de notre tour du monde en famille, voici venu le temps de la deuxième moitié. De bien belles découvertes, des rencontres magnifiques et nombreuses surtout en Australie Calédonie et Polynésie où nous sommes restés le plus longtemps…voici donc une grosse centaine de photos en vrac qui donnent une idée des paysages visités après l’Asie en Australie, Nouvelle Calédonie, Nouvelle Zélande, Polynésie Française, Etats Unis et Londres…L’intégralité des textes et photos est à retrouver sur le blog où sur les pages pays maintenant toutes à jour 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il ne reste désormais plus qu’un focus sur nos rencontres qui sait…et peut-être pour finir pourquoi pas, une sélection réduite de nos plus belles photos…

Demain pour ma part, retour au travail après 11 mois de congé sabbatique. Jeanne et Pauline quant à elles, reprennent le chemin de l’école dès lundi !

A suivre…

S3 : Bouquet final n°1 et photo synthèse ! (Dubaï, Sri Lanka, Thaïlande, Singapour, Bali)

Et voilà ! Difficile de résumer environ 7000 photos du blog (sur les plus de 25000 prises en six mois!) à une dizaine. Du coup, je viens de réaliser des pages par pays afin d’avoir une vision synthétique de nos étapes. Sous chaque page « Pays », on retrouve la synthèse de Nathalie associée et les liens vers l’ensemble des articles liés à une destination, ainsi qu’une petite sélection de photos représentatives de nos découvertes. Pour le moment, la partie Moyen Orient et Asie est fin prête, soit quasiment la moitié de notre tour du monde en famille. le diaporama ci-dessous reprend l’ensemble des photos synthétisées en déroulé arrière ! Saurez-vous retrouver les destinations ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et ci-après les liens vers les nouvelles pages accessibles également depuis les onglets supérieurs du site.

1-Dubaï

2-SRI LANKA

3-Thaïlande

4-Singapour

5-Bali

A suivre… 😉

S2 : La synthèse des synthèses de Nathalie : vers un nouveau départ ?

Voilà, nous allons refermer ce qui symbolise notre belle parenthèse de vie, notre cher blog et dire merci à tous ceux qui nous ont suivis et permis pendant ce long voyage de prendre conscience de la chance inestimable que nous avions.

 

P1050379
photo prise dans un resort en Thaïlande, sur l’ïle de Kho Samui

C’est maintenant, que regonflés d’une nouvelle énergie positive,  nous pouvons exprimer ce que nous ressentons au retour de notre périple même s’il est encore un peu tôt pour parler de tous les bénéfices que nous apporte ce voyage. Le retour s’est fait en douceur avec les retrouvailles en famille et entre amis sous un soleil agréable et bienvenu. Nous apprécions d’autant plus la France avec la richesse de ses paysages, ses saisons et sa fameuse gastronomie. Enfin à nous la bonne charcuterie, l’excellent fromage, les vins aux arômes subtiles, le pain croustillant et j’en passe…Nous avons aussi renoué avec les repas, soirées et apéros sympathiques entre amis. Et oui, ici rien n’a réellement changé.

Nous savourons le confort de notre nid douillet, notre maison, même si nous ressentons toujours le besoin de nous alléger. En effet, nous avons l’impression d’avoir encore trop de choses dans nos placards malgré l’élagage important déjà réalisé avant notre départ. En outre, pendant le voyage, il n’y avait pas de ménage à faire, peu de lessive, nous nous contentions de très peu de choses et cela suffisait à notre bonheur. De quoi nous faire réfléchir…

Vivre à quatre n’a pas été une contrainte pour nous, la promiscuité ne nous a pas pesé. Bien au contraire, cela nous a permis de nous rapprocher un peu plus. Partager ces moments en famille a décuplé les joies des découvertes. Vivre avec pour seule contrainte celle de  décider quoi manger et où dormir, nous a permis de profiter de chaque instant et de laisser libre court au feeling et aux envies qui nous ont guidés malgré l’obligation quotidienne de rester dans notre budget limité. C’est je crois ce qu’on appelle le lâcher-prise.

Ce que nous retenons le plus du voyage hormis les paysages, ce sont les riches et formidables rencontres que nous avons faites tout au long de notre aventure et qui fixent désormais nos souvenirs. Ce sont des liens que nous souhaitons entretenir via internet et pourquoi pas concrétiser par des invitations chez nous à Bordeaux.

L’itinérance nous a beaucoup plu même si nous avons parfois apprécié de nous poser dans un endroit qui nous invitait à y rester (Kho Samui en Thaïlande, Ubud en Indonésie, Nouméa en Nouvelle Calédonie et Moorea en Polynésie). Etre dans le mouvement et la nouveauté nous a permis de sortir d’une routine ressentie comme assommante et de nous sentir libres.

C’était stimulant de découvrir chaque jour de nouvelles choses et donc de vivre intensément au présent les yeux écarquillés, émerveillés, si bien que la notion de temps prenait alors de l’amplitude comme si le temps se dilatait en fonction des distances parcourues. C’est pourquoi on a l’impression d’être partis beaucoup plus longtemps que 6 mois. A chaque fois qu’on changeait de destination, on avait l’étrange impression que la visite du pays précédent était déjà loin comme si le présent chassait ou zappait le passé. C’est la même sensation pour le retour, le voyage paraît déjà loin…

On est dans un temps de transition, on digère le retour et on prépare l’avenir tranquillement. Nous n’avons pas envie de nous plonger tout de suite dans le négatif comme allumer les infos à la télé par exemple avec son lot de catastrophes rabâché en boucle. Nous avons envie de rester dans cette dynamique positive et mobiliser toute cette énergie retrouvée pour l’utiliser à bon escient et inventer notre avenir en faisant confiance à notre intuition qui s’est révélée être la meilleure des guides pendant notre aventure.

Nicolas prépare sa synthèse finale en images…

A suivre…

Nathalie

 

 

S1 : Jeanne et Pauline en synthèse !

Et voilà l’heure est venue de faire un bilan de notre tour du monde. Jeanne et Pauline ouvrent le bal et ont planché sur ce difficile exercice. Retrouvez leur récit sur leur blog en cliquant sur le lien.

P1250259

Nathalie prépare sa synthèse des synthèses et pour ma part je prévois une synthèse photo prochaine…

Encore merci pour vos nombreux messages !

A suivre…