L’ouest américain sans réservation, c’est possible ?

Voilà la question qui nous taraudait cet été 2019 avant de lancer notre road trip sur la côte Ouest américaine…

Par nature, nous n’aimons pas programmer dans le détail nos voyages. Cela nous avait bien réussi lors de notre tour du monde 2017 et l’idée de tout réserver à l’avance ne nous emballait pas. Pourtant, à la lecture de nombre d’articles et de blogs, nous avons beaucoup hésité…nous partions du 24 juin au 18 juillet parcourir les grands parcs de l’ouest américain à quatre et en pleine période touristique pour nous mais aussi pour nos amis américains.

Nous avions réservé notre vol plusieurs semaines au bénéfice d’un tarif défiant toute concurrence (370€ A/R par personnes au départ de Bordeaux avec Air France KLM, merci Skyscanner et Google flights !).

Nous avons donc pris le parti de réserver uniquement nos deux premières nuits d’hôtel à San Francisco, histoire d’encaisser en douceur les 9 heures de décalage horaire avant de prendre la route avec notre scoobidoo van Jucy facétieux…

Le reste s’est donc fait au fil de la route, du hasard, de nos envies, de nos péripéties et avec l’appui de connexions internet à variateur. Au final cette approche nous a encore réussi. Certes, nous n’avons pas pu dormir au cœur de certains parcs comme Yosemite par exemple ou Zion, mais nous avons toujours trouvé des formules super intéressantes moins encombrées et sans galérer.

Nous avons même pu visiter le désormais célébrissime Antelope Canyon « lower » en arrivant sur site à 9h et en passant à 9h30 pour une visite que nous imaginions impossible sans réservation. Et quelle visite !!! Les exemples de bonnes surprises ont ainsi été nombreux durant l’ensemble de notre road trip US, sans parler des rencontres. Les articles et les photos qui ont animé le blog chaque jour en attestent !

Donc, oui même à quatre avec deux ados, il est tout à fait possible de gérer son road trip au fil de la route sans avoir à se stresser outre mesure des points de chute ou des points de visites. Je précise que nous avions tout de même étudié (surtout Nathalie) les points clés et les étapes incontournables de notre road trip avant de partir. Un minimum de préparation tout de même afin de ne pas passer à côté de certaines splendeurs qu’il aurait été dommage de rater 😉  

A suivre…

Ouest américain : la sélection photo

Une sélection des photos du voyage qui donne une idée de la diversité des paysages rencontrés pendant ces trois semaines et demi.

A suivre…

La synthèse de Nathalie : notre road trip dans l’Ouest américain

C’est un pays XXL avec ses grands espaces, avec la variété et la richesse de ses paysages. La végétation y est surprenante ; on a découvert une diversité de fleurs et de cactus, les arbres immenses et majestueux qui imposent le respect de par leur grand âge comme les Séquoias géants de Séquoia Park. Nous avons été impressionnés par les vues vertigineuses sur les canyons. Quel dépaysement de découvrir les déserts infinis comme Death Valley et la côte Ouest magnifiquement sauvage et préservée ! Ces découvertes ponctuées de surprises quotidiennes face à cette immensité hypnotisante défilant devant nos yeux pendant notre road trip, ont contribué à entretenir la sensation de poursuivre notre voyage autour du monde d’il y a 2 ans.

P1100261

 

Il y a eu aussi de nombreux temps forts comme la rencontre magique et exceptionnelle avec les baleines et les dauphins à Monterey.

P1070381

Nous n’oublierons jamais également la sensation de chaleur torride et écrasante éprouvée à Death Valley et au désert de Mojave, asséchant de façon surprenante les voies respiratoires, avant de goûter au plaisir bien mérité d’un bain nocturne dans les piscines en toute tranquillité.

P1080172

Comme une enfant dans une cabane perchée dans les arbres, j’ai adoré dormir dans la tente sur le toit de notre van, isolée de l’humidité du sol avec une vue panoramique sur le paysage qui nous entoure.

P1100083

La ville de Las Végas contre toute attente est pour nous un site incontournable. La magie des lieux opère réellement avec ses somptueux décors reconstitués.

P1080441

Nous avons été aussi séduits par l’ambiance sixties de la route 66 comme dans les villes de Flagstaff, Williams et Selligman. On y ressent encore le culte des belles voitures (ce qui n’a pas laissé Nico insensible), des harley Davidson (ah ces Américains toujours amoureux de leurs montures !) et de l’American Way of life. J’ai notamment aimé Oatman, ville fantôme typiquement Western dans le cadre étonnant qu’offre le désert de Mojave.

P1100772

Nous avons aimé le moment convivial passé à Flagstaff avec les « Français », Chrisptophe, Valérie, Sylvie et Clara, que nous espérons les revoir en France pour prolonger notre voyage.

P1100644

Un moment chouette encore ; nous avons eu la chance d’assister à un magnifique et authentique travail au lasso dans une passion commune partagée entre cowboys blancs et les Natives Americans (c’est moins offensant que de dire « Indiens » selon les Américains).

P1100854

Les Américains sont sympathiques, ouverts et cools. Notre véhicule de fortune attisait partout la curiosité des autochtones et favorisait ainsi les échanges. Conformément à l’idée que je m’en faisais, les Américains sont toujours prompts à aider. Par exemple, j’ai pu constater cela quand Terry un Américain de Sausalito a appelé à ses frais un taxi grâce à son application téléphonique pour nous dépanner.

P1080709

Une enrichissante page se tourne grâce à ce road trip en famille qui nous a ressourcés et nous permet de poursuivre cette année avec une belle énergie.

Nathalie

Les baleines ont bien bossé !

Après une recherche de logement pour la nuit un peu compliquée, la journée ayant été chargée, nous sommes arrivés un peu tard pour trouver un camping…au final nous arrivons dans un motel pas très reluisant mais aux matelas bienvenus ! Il faut bien nous remettre dans le rythme… le lendemain, nous partons guillerets à la rencontre des cétacés tant convoités, nos amies les baleines à bosse. Un test de montage du toit de notre van pour nous rassurer et hop, à nous les poissons ! Finalement, nous croiserons les incontournables lions de mer, des loutres géantes flottant sur le dos, des oiseaux divers et variés, des dauphins joueurs et les fameuses baleines à bosses ! L’une d’elle nous gratifiera d’un magnifique saut à une dizaine de mètres du bateau ! J’ai eu la chance de l’attraper en vol d’où la photo que je n’espérais pas ! La balade était vraiment chouette, sur un bateau pas trop gros et respectueux des animaux. Merci Nath et Jeanne d’avoir insisté pour qu’on y aille !

 

Après ce super moment, l’après-midi est dédié à découvrir la magnifique côte Ouest en descendant en direction de Los Angeles. Notre objectif, nous rendre à Big Sur avant de remonter vers Monterey pas trop tard cette fois-ci pour tenter de trouver un camping pour la nuit…Malgré le temps très frais lié à un vent très fort, les paysages sont splendides et la luminosité très agréable…

 

Demain, nous nous dirigeons vers la parc de Yosemite que nous devions faire initialement sur la partie du retour.

A suivre…