Là-bas…au Sri Lanka

Il y a deux ans, nous débutions notre grand voyage en famille par trois jours à Dubaï, suivis de vingt jours merveilleux au Sri Lanka. Ce pays et ses habitants ont été le premier gros coup de cœur de notre tour du monde en 180 jours.

Quand nous repensons au Sri Lanka, ce sont les sourires qui reviennent en priorité. Les sourires des écoliers qui nous saluaient avec spontanéité, semblant heureux et curieux de nous accueillir dans leur beau pays. Les sourires des gens avec qui nous avons pu partager des mots, des repas, des trajets en tuk tuk, en bus, en voiture et des moments de vie…

Le Sri Lanka symbolisait pour nous cette place où les religions parviennent à cohabiter dans le respect mutuel, où les cultures semblent se mélanger pour le bonheur de ses habitants chaleureux, pourtant traumatisés par trente ans d’une guerre civile meurtrière terminée depuis dix ans. Une vision sûrement idéaliste de touristes joyeux qui viennent grapiller avec bonheur et facilité quelques moments dans un pays étranger et doux…

Alors quand nous avons appris ces terribles attentats l’autre jour, faisant suite à ceux de Nouvelle Zélande autre île magnifique à laquelle nous avons aussi goûté, nous avons eu mal au cœur. Nous avons pensé, à Newton, à Mariyan et sa famille, à Harsha, à Chaamin…

Ils doivent être bien tristes aujourd’hui.

Nous pensons à vous !

Le Tours est joué !

Le temps d »un week-end toute la famille s’est retrouvée en mode « revival ».

En effet, c’est dans la très belle ville de Tours, point de départ apprécié pour les visites des somptueux châteaux de la Loire, que nous nous sommes rencontrés avec Nathalie, il y a 25 ans tout rond (à peine devrais-je dire…).  C’était bien avant l’arrivée au monde de nos deux filles préférées, Jeanne et Pauline. L’occasion était trop belle pour ne pas tenter le coup d’une vadrouille surprise pour Nathalie.

J’ai donc briefé nos deux filles au moins deux mois à l’avance pour être certain que l’effet réussisse, réservé en secret un petit pied à terre au centre ville et fait en sorte que nous soyons libres ce week-end là. La tâche s’est d’ailleurs révélée difficile tant les sollicitations en tout genre se sont accumulées jusqu’à la dernière minute et les stratagèmes pour les éviter, sans que cela ne se voit, nombreux…

Nous voilà donc partis vers une destination inconnue pour un seul des membres de la famille Toots, Nathalie.…je découvre à cette occasion que nos deux ados adorées disposent d’une capacité de calfeutrage de la réalité que je ne soupçonnais pas. Hum hum pas très rassurant tout ça…

Une fois sur l’autoroute des vacances, au passage devant le panneau La Rochelle, Nathalie se dit que ça pourrait-être là…au passage devant le panneau Futuroscope elle s’illumine en pensant au beau week-end que nous allons passer et s’empresse de montrer aux filles les vidéos sur son mobile des attractions qui nous attendent, pourtant la route continue… Je prétexte que nous irons au Futuroscope le lendemain mais pas ce soir…Arrivés à Tours après 3h30 de route et plus (merci la rocade bordelaise), Nathalie trouve l’idée finalement sympa.

Nous arrivons un peu avant 21h, investissons notre nouveau chez nous et partons à la découverte d’un lieu qui voudra bien nous accueillir pour dîner. Nous tombons sur un restaurant en face des halles très sympa et qui nous plaît bien. Nous nous installons sans même regarder le menu. Je demande s’il est possible de ne pas avoir de fromage dans mes plats (eh oui je n’aime pas ça) ce à quoi le serveur amusé me répond : « vous tombez mal, vous êtes chez le meilleur fromager de France… ». Il s’agit du restaurant de Rodolphe Le Meunier (http://www.rodolphelemeunier.fr) très sympa au demeurant. mais spécialisé. Une petite et rapide visite nocturne dans le vieux quartier Plumereau à l’ambiance estudiantine bien sympathique s’en suit et nous clôturons cette première soirée à Tours.

Le lendemain, Nathalie se réveille avec la ferme intention d’aller au Futuroscope…Nous feignons avec les filles ne pas avoir envie d’y aller car trop fatigués…Nathalie se résigne et nous partons nous balader de jour cette fois-ci dans Tours. Ce qu’elle ne soupçonne pas, c’est que d’autres surprises l’attendent. En effet, le midi il est prévu de nous rencontrer en mode, « tiens c’était pas prévu », avec mon vieil ami Stéphane qui avait facilité notre rencontre avec Nathalie alors que nous étions de jeunes étudiants brillants (j’avais la peau un peu grasse à l’époque;-).  La rencontre avec Stéphane et sa femme Jocelyne restera un grand moment ! C’est Nathalie qui le voyant en premier (en tout cas le croyant) me glisse, « eh tu ne devineras jamais qui je vois » ! La blague marche à fond, nous n’en revenons pas ! Rien n’y fait malgré mon insistance pour dire à Nathalie que c’est quand même dingue, que ça arrive le jour de nos 25 ans de rencontre !!! Nathalie veut y croire c’est sûr ! Et nos filles jouent le jeu à fond ! Nous finirons par lui avouer que tout ça n’est pas tout à fait le fruit du hasard 😉

Le soir venu, autre surprise, nous allons renouer avec mon ami Ronan que nous n’avons pas revu depuis près de 20 ans ! Là encore, grosse surprise et super moment.

Le lendemain, c’est Marika la sœur aimée de Nathalie qui elle même est sa sœur ainée, qui lui fait la surprise de sa présence avec ses enfants.

Bref, le Tours est bien joué ! Nous avons revu l’univers de nos vingt ans avec un immense plaisir, ressenti les bonnes ondes de la ville de Tours et des ses environs, notamment le village qui a bien grossi de Fondettes où je vivais avec ma famille. Nous avons aussi revu la fac de droit qui à l’époque était un bâtiment neuf et quasi seul sur la nouvelle zone du campus qui s’ouvrait alors, revu le lac voisin et son saule pleureur où nous nous étions bien rapprochés, ou encore la cité U plus très fraiche où Nathalie avait passé sa première année de droit.

Encore un joli moment en famille ! Ce week-end nous partons en Béarn, à Capbis où Nathalie expose !

A retrouver sur son blog : https://nathalielenallio.wordpress.com/

Article à suivre ? Peut-être…

 

On la boucle !

4ème et dernière étape de notre escapade, nous prévoyons de boucler la boucle. Après notre épisode catastrophe de la veille à Barcelone (cf. article précédent) nous remontons vers Bordeaux. Nous disons au revoir à la jolie commune de Sitjes qui nous a tant plu et repassons par la superbe route côtière. P1010787

Première étape dans notre remontée, Gerone (Girona). La ville nous tente moyennement mais puisque nous passons à côté pourquoi ne pas nous faire notre propre avis. Bien nous en a pris. La ville est en fait bien agréable avec sa rivière qui la traverse et ses maisons colorées qui semblent lui faire une haie d’honneur. Mais l’intérieur de la vieille ville avec ses remparts nous plait encore plus. Une belle surprise pour sportifs et bons marcheurs car ça grimpe !

Une fois cette jolie ville où il est un peu difficile de se garer arpentée à pieds, nous prolongeons notre remontée vers une étape qui elle nous tentait depuis le début. La ville de Figueras particulièrement connue pour abriter le théâtre musée empli du génie de Salvador Dali. Là encore, nous ne sommes pas déçus. Le musée est magnifique et plaît à toute la famille. Il recèle bien des trésors qui aident à mieux appréhender le talent non discutable de cet homme à la moustache joueuse et qui a exploré différents arts, la peinture, la sculpture, les bijoux…Une magnifique surprise.

Une fois cette belle visite achevée, nous profitons de la soirée à Figueras puisque nous avons décidé d’y passer la nuit tant son charme nous y a incité.

Le lendemain nous disons au revoir au mont Canigou enneigé que nous apercevons alors que nous repassons la frontière entre l’Espagne et la France. Nous ferons une halte dans le Gers à nouveau et tombons par hasard sur un restaurant fermier génial, la ferme du Choucou (www.lafermeduchoucou.com/) situé un peu avant Gimont et qui vaut le détour !

Une nouvelle visite rapide à Auch et nous bouclons notre boucle de 6 jours. A bientôt pour de nouvelles aventures !

E viva España !

Etape 2 de notre road trip à 4 roues, la côte méditerranée de l’Espagne ! Nous quittons notre camping « usine » bien qu’agréable et bon marché d’Argelès-sur-Mer (camping où les filles auront tout de même été conviées jusqu’à notre bungalow en voiturette électrique, excusez du peu…)

P1010414 Direction notre objectif du jour, la ville de Sitjes au sud de Barcelone que nous a opportunément indiquée Patrick un de mes nouveaux collègues. Un autre camping nous y attend, mais toujours en mode « confort sur bungalow ». Nous arrivons à l’heure du repas, c’est à dire 15h…nous sommes en Espagne non ? Avant d’y parvenir, nous pratiquons un bout de côte et la route à flanc de montagne donnant sur la mer est une première belle surprise. Une fois posés à notre base, la voiture ayant pour objectif de rester au repos, nous partons à pieds depuis notre camping du bout de Sitjes, en direction du bourg de Sitjes. S’en suit une ballade fort agréable où nous longeons la Méditerranée bordée de jolis immeubles et maisons aux styles anciens, art déco et modernes. La ville nous plait d’emblée beaucoup. Les ruelles animées nous séduisent aussi. L’été, Sitjes est une ville festive où la jeunesse plutôt à l’aise de Barcelone vient profiter du panorama. Elle est aussi un lieu prisé des couples de même sexe qui déambulent en toute quiétude, bras dessus, bras dessous, ou se réunissent dans des lieux branchés pour oiseaux de jour ou de nuit. Au final nous passons deux jours dans cette ville qui est un vrai coup de cœur.

et voici pour cette deuxième étape. A oui j’oubliais, une photo importante pour la suite de l’histoire, celle où je suis entrain de consulter mon téléphone mobile…

A suivre…

100 000 vues !

Ça y est notre blog qui vient de fêter sa première année, a franchi les 100 000 vues et accueille toujours de nouveaux lecteurs. Nous en sommes ravis 🎉. Bientôt peut être le livre…à suivre

P1180428

Une photo très rare puisque pour une fois nous étions quatre à 🐎 à Moorea…cherchez l’intrus…🤔. Petit clin d’oeil à Fabienne 😉 on pense à toi !

Et toujours la sélection de nos plus chouettes photos sur http://www.instagram.com/tootenfamille

 

1 an déjà !

Nous étions le 16 février 2017, nous nous apprêtions à quitter le sol Aquitain pour faire le tour de notre belle planète que nous connaissions si peu. Une aventure de 6 mois tout en famille et avec nos sacs à dos, nous attendait…

Nous étions loin de nous imaginer que cette parenthèse familiale nous offrirait autant de belles choses même si nous l’espérions : paysages sublimes, pays merveilleux, populations accueillantes, attachantes et rencontres magnifiques !

Bref, une expérience inoubliable pour nous 4 😉 et des réponses à toutes nos questions :

  • Ca vaut le coup ? Oh que oui !
  • Faut-être courageux quand même ? Non même pas 😉
  • Ca coûte un bras ou les deux… ? C’est un budget et un projet. Une fois que c’est lancé, on n’y pense plus et on se dit qu’on a de la chance de pouvoir le faire…
  • Qu’avons-nous préféré ? Tout, mais alors vraiment tout ! Même s’il est vrai qu’on a bien failli rester en Polynésie ! Deux mois de plus et on ne pouvait plus rentrer 😉
  • On le refera ? Oui tout de suite si on pouvait !
  • Le retour va être dur ? Pas tant que ça finalement. On s’était tellement dit que ça allait l’être que finalement non. Et puis on a plein de bonnes raisons d’être bien en France…la famille, les amis, le pays et la nourriture, le pain…les desserts onctueux et pas trop lourds…
  • Et si c’était à refaire vous changeriez quoi ? tout pareil ! Mais la prochaine fois on ira voir d’autres pays ou on partira plus longtemps…et pourquoi pas en voilier, à vélo, à pieds…qui sait ?
  • Pas trop de galères ? Non, à part la Dengue de Nathalie qui s’est sacrifiée pour toute la famille nous évitant une vraie galère au moment de repartir par les USA…Ah et puis une histoire de citron en Nouvelle Zélande qui a failli nous coûter cher !
  • C’est pas trop dur pour l’école des enfants ? Non, les filles sont revenues gonflées à bloc, comme nous d’ailleurs 😉
  • Et internet ça passe partout ? Oui, sauf au cœur de l’Australie où les espaces sont trop vastes et peu peuplés…
  • Et le blog tous les jours ça doit prendre du temps non ? Oui, entre 1h et 3h par jour ! Mais ça évite de faire l’album photo au retour et ça rassure bien nos proches…
  • Mais alors c’était super ? Mais oui puisqu’on vous le dit !