J138 et 139 : Moorea terre de rêves !

(#PolynésieFrançaise – #Moorea)

J138 : de Tahiti à Moorea 

Aujourd’hui nous quittons l’île de Tahiti pour celle de Moorea. 6h du matin, notre réveil sonne. Au même moment, la pluie se met à tomber en trombes. Pas très engageant…A 7h30 Titaina nous amène prendre le bus qui s’appelle « Beuce » ici alors que le ciel nous épargne juste le temps de monter dedans, ouf ! Nous partons pour un trajet de 2h30 environ pour atteindre Papeete à 75kms et d’innombrables arrêts de là. Nous profitons de la route pour discuter avec les locaux. Un jeune homme porte un t-shirt rouge marqué du chiffre 193. J’apprends par son biais que cela correspond au nombre d’essais nucléaires réalisés sur les îles du Pacifique par le gouvernement Français depuis plus de 50 ans, le premier tir à Mururoa datant du 2 juillet 1966. Je ne pensais pas qu’il y avait eu autant d’essais…Un collectif associatif « 193 » part justement de Tautira quand nous passons en bus et tente de se faire entendre pour obtenir réparation des dommages causés sur les populations avec notamment semble t-il une forte augmentation du nombre de cancers. Ils doivent marcher plusieurs kilomètres jusqu’à Taravao mais le temps n’est vraiment pas à leur avantage.

Arrivés à la gare maritime assez tôt pour acheter notre billet de bateau, nous attendons sagement le Ferry qui doit nous permettre de réaliser la traversée longue de 15 kilomètres entre les deux îles. Le temps de trajet est de 45 minutes. Le bateau arrivé à quai, nous montons et nous installons confortablement. Il y a du monde mais nous ne sommes pas les uns sur les autres. La traversée passe vite et nous ne voyons aucune manifestation de dauphins ou baleines à travers la vitre…tant pis. Nous arrivons à Moorea où malgré le temps encore perturbé, nous apercevons de belles couleurs turquoises.

Nous attrapons un bus qui fait le tour de l’île. Il nous amène en moins d’une heure devant notre pension de famille de Fare Miti à l’autre bout de l’île au Nord-ouest. Les couleurs que nous apercevons depuis la vitre du bus nous déclenchent un immense sourire et une succession de « wouha » entonnés à quatre voix ! Voilà qui promet encore de belles choses. Notre arrivée à la pension de famille nous séduit et confirme cette impression. Nous sommes reçus avec dynamisme et efficacité par Faby originaire de la baie de Somme, arrivée il y a plusieurs années dans l’île et qui gère les lieux.

Après quelques courses dans les petits commerces voisins, histoire de repérer les lieux,  nous fêtons le soir avec des crêpes, l’anniversaire de Jeanne qui fête ses 14 ans à l’autre bout du monde. De quoi marquer pour de bon ses souvenirs. Pauline s’essaye au look Tahitien avec les fleurs d’hibiscus et cela lui réussit plutôt pas mal !

J139 : première journée sur Moorea

Notre réveil se passe sous la grisaille qui ne dure pas mais cependant la vue nous comble déjà. Il faut dire que la mer est à moins de 10 mètres de notre bungalow et que nous l’apercevons sans bouger…quel luxe ! Les couleurs restent, quel que soit le temps, somptueuses. Après une grosse séance yeux dans les bleus avec l’océan, nous nous rendons au petit centre commercial où je trouve enfin un coiffeur !!! Après quatre mois de non coupe, je m’apprêtais à reprendre la carrière capillaire des Jacksons Five 😉 Mon coiffeur du jour est un français de métropole qui a posé ses valises à Moorea il y a dix sept ans et qui pour rien au monde ne ferait le chemin en sens inverse. Il m’explique que les rapports humains sont ici « humains » et que le rapport n’est pas dans l’échange mais dans le partage…à méditer…

Sorti de chez mon coiffeur avec une sensation d’apesanteur tant le volume retiré est impressionnant, je discute avec un jeune pêcheur polynésien qui vient faire coiffer ses deux jeunes garçons. Lui m’indique qu’il trouve que la mentalité se dégrade sur l’île et que certains jeunes ne veulent plus de la tradition faite de pêche, de culture, de surf, de confection de toits en pandanus et qu’ils ne veulent plus travailler…En outre, ici aussi la crise est passée par là, en attestent le nombre de commerces fermés. Mais aussi, la consommation d’alcool et de drogue chez certains jeunes n’aide pas ni non plus les réseaux sociaux qui attirent les jeunes vers d’autres modes de vie…C’est en tout cas un éclairage intéressant.

Le reste de la journée passe au ralenti, sans s’presser. Un peu de Skype avec nos amis Christelle, Louis et Lise, avec la famille, Cécile et les neveux, sieste, un peu de kayak au dessus du lagon et des coraux pour tâter le terrain…Nathalie et Pauline qui font kayak commun ont d’ailleurs failli rester en suspension au dessus du corail…de quoi alimenter le bêtisier des filles…De nombreuses discussions avec nos voisins de pension viendront terminer agréablement cette première belle journée. Ne manque plus que les traditionnelles photos de coucher de soleil. Voilà c’est fait !

Demain, c’est sûrement encore une journée au ralenti qui nous attend synonyme de repos et de réflexion…quoi de mieux ?

à suivre…

9 réflexions sur “J138 et 139 : Moorea terre de rêves !

  1. rousback 3 juillet 2017 / 21:33

    Happy birthday Jeanne
    Quelle chance de fêter son anniversaire à Tahiti, tu t’en souviendras toute ta vie
    Profitez bien gros bisous des 🇺🇸
    Val et Seb

    Aimé par 1 personne

  2. Seb 2 juillet 2017 / 22:17

    Moi qui adore les couchers de soleil, je suis comblé ! Superbes photos nico et qu’elles nuances de couleurs 😃

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 3 juillet 2017 / 10:22

      Salut Seb, merci ! Je te savais romantique mais pas à ce point là 🙂 on vous embrasse !

      J'aime

  3. kany francois 2 juillet 2017 / 16:18

    ce sont des images de paradis que vous nous montrez. Il semble n’y avoir aucun touriste à part vous ? vos cases sont très attirantes . Je vais les proposer pour notre prochain séminaire au vert.

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 2 juillet 2017 / 20:03

      Ce sera un séminaire au bleu alors…il y a très peu de monde sur Moorea et c’est bien agréable pour nous. Les cases sont Top !

      J'aime

  4. MU 2 juillet 2017 / 12:21

    Ha mais non, tu m’avais fait miroiter les dread l’autre jour pfffff… :))
    Sinon, vous avez vraiment de la chance de pouvoir profiter de ces paysages, c’est vraiment magnifique arfff

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 2 juillet 2017 / 20:01

      J’avais zappé pour les dreads…on se sent effectivement très privilégiés de pouvoir profiter dans ces conditions de tous ces beaux paysages, c’est pour ça qu’on partage 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s