J47 : Road movie en Thaïlande !

(Thaïlande – de Koh Samui à Prachuap Khiri Khan)

Ce matin, c’est l’heure du départ pour #Prachuap Khiri Khan en direction de Bangkok sur la côte Est. Le lever à 5h30 pique un peu. Le temps est un vrai temps d’adieu ou d’au-revoir, la pluie nous accompagne comme pour nous éviter d’avoir des regrets. Nous disons au revoir à Tania et Roman avec émotion tant nous avons partagé de bons moments avec eux dans le Samui Green Space Resort de Koh Samui. S’ils viennent un jour en France ils seront les bienvenus !

Le taxi commandé par Roman vient nous chercher à 6h30 pour nous amener au port de Nathon d’où nous embarquons à 8h. On nous a demandé d’arriver une heure avant pour l’enregistrement. La pluie redouble, heureusement que nous sommes sous un hall.

A 8h, un bateau arrive, c’est un bateau rapide hyper puissant. Nous rejoignons la terre ferme en moins d’une heure alors que nous avions mis 1h45 à l’aller. Nous restons sur le pont aussi longtemps que possible pour profiter du grand air et du panorama. Le vent qui souffle fort sur la mer, mêlé à celui provoqué par la vitesse du bateau, joue avec nos chevelures jusqu’ici impeccables, bref ça décoiffe 😉 Pas un temps à sortir un appareil photo…de toute façon l’horizon est très bouché.

P1050510

Nous rejoignons la terre ferme où un bus nous attend. Nous avons encore 5h de route à faire. La clim comme dans tout bon bus ou train Thaïlandais qui en est équipé, est sur la position froid maxi. Nos polaires refont leur apparition alors qu’il fait toujours malgré le mauvais temps, près de 30° dehors…notre road movie peut commencer…

P1050508

En effet, le bus est équipé d’un téléviseur, chouette ! Un film d’action américain passe. Il est doublé en… Thaïlandais et sous-titré en…Thaïlandais…je crois malgré tout avoir tout compris du scénario à la finesse évidente…En effet, des méchants à l’air plutôt méchant essayent d’attraper des gentils qui ont plutôt l’air gentil…Un moment les méchants semblent devoir l’emporter mais les gentils l’emportent in extremis après une course poursuite et tout un tas d’explosions…ouf ! A un moment par contre, j’ai eu un gros doute car Bruce Willis qui parle remarquablement le Thaïlandais, ce que j’ignorais, apparaît dans le film…mais il est tué à la fin par les gentils !?! Moi qui croyais que Bruce était un gentil tant il a sauvé de situations perdues d’avance dans tous ses films…enfin il faudrait que je revoies le film…Mais bon je vous le conseille car il est vraiment super…quand on n’a rien d’autre à faire 😉

P1050512

Une fois ce grand film terminé, nous nous arrêtons pour la pause de midi. Le bus s’arrête dans un grand complexe façon aire d’autoroute de chez nous et tous les habitants du bus descendent au pas de course…nous y restons ne sachant pas trop si c’est un exercice d’évacuation ou pas…nous n’avons pas entendu de sirène et personne ne nous a rien dit ni même regardé…donc nous ne bougeons pas…Mais au bout d’un moment nous nous disons que le repas que nous nous apprêtions à prendre dans le bus doit finalement l’être dans cette station…nous descendons donc du bus, regardons à droite, à gauche…plus personne n’est là…Une jeune femme que nous ne connaissons pas nous tend au loin un panneau écrit en Thaïlandais et nous parle en Thaïlandais…nous nous retournons, c’est bien à nous qu’elle parle…malgré mes 90 minutes de visionnage du film américain doublé en Thaïlandais, je dois avouer que ma maîtrise de la langue n’est pas encore suffisante…il faut vraiment que je revoie ce film !!!

P1050513

Nous finissons par rentrer dans la grande salle qui sert de restaurant, nous cherchons, sans trop en trouver, des têtes connues. Une dame presque souriante (il ne manquait pas grand chose) nous fait signe de nous asseoir devant la table qui est devant nous. Nous obéissons. Il s’agit d’une table ronde en marbre avec un immense plateau tournant. Elle se remplit rapidement de diverses choses à manger. Deux charmantes Thaïlandaises nous expliquent à la façon du mime Marceau (qui n’est pas le père de Sophie…) comment manger les mets que nous avons devant les yeux…Une sauce rouge orangée du plus bel effet me tente, miam !!! Je me retrouve rapidement la bouche en feu…Les spicies sont dans la place !

P1050514

Au bout de 10 minutes, un peu inquiet à l’idée que le bus parte sans nous, je reviens vers lui…Un homme me dit que nous avons encore 20 minutes devant nous, mais il n’a pas l’air bien sûr de lui, c’est un des passagers. Je reviens à table et cinq minutes après, pas tout à fait convaincu par le timing annoncé, je reviens vers le bus où un des chauffeurs téléporté de je ne sais où, m’explique que le bus part dans trois minutes !!! Je vais annoncer en trottinant, d’un air je trottine parce que je suis sportif et pas parce que j’ai peur que le bus parte sans nous,  la bonne nouvelle aux filles. Ces dernière semblent de loin se régaler et prennent le temps de goûter à toutes les bonnes choses qui s’offrent à elles, comme si nous étions là tout l’après-midi…Le retour au bus se fait donc au pas de course pour toute la famille, comme souvent en Thaïlande finalement dès qu’on prend les transports 😉

La suite de notre road movie ressemble à la première partie. Le film d’action étant remplacé par le récent film du Livre de la Jungle que nous avons vu en France et déjà pas apprécié…Je ne l’ai pas trouvé meilleur en Thaïlandais…comme quoi…Je profite de la route pour tenter de prendre quelques photos du panorama au travers de la vitre fumée du bus…et croiserons de nombreuses voitures pleines à craquer d’ananas. Je crois que nous sommes dans la région de ce fruit excellent ici.

Nous arrivons enfin à destination vers 17 heures. Le bus nous dépose devant une boutique de mini van en bordure de la quatre voies qui amène à Bangkok et où on nous propose de nous amener à notre hôtel…Nous négocions un peu le tarif et acceptons. Vu l’endroit de toute façon, nous ne trouverons pas de meilleure option.

Nous découvrons notre nouveau chez-nous, un peu excentré par rapport au centre ville de Prachuap Khiri Khan mais plutôt bien pour le tarif et avec une piscine ! Les filles n’ont qu’une hâte, s’y baigner après une journée à l’enthousiasme avouons-le limité.

On nous prête pour la soirée deux scooters que nous louerons à partir du lendemain pour être autonomes. Nous partons avant la nuit, pour nous repérer, à la recherche d’un petit restaurant au bord de mer. Demain, nous irons à la découverte de notre nouvel environnement pour de vrai  ! A suivre…

 

 

 

 

Une réflexion sur “J47 : Road movie en Thaïlande !

  1. Cécile 5 avril 2017 / 12:05

    Bruce est un héros et un gentil. Aurais-tu mal compris ? 😉
    Le récit était pourtant passionnant jusqu’à cette chute

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s