Costa Rica : tous en piste !

Aujourd’hui nous disons au revoir à Drake qui nous a vraiment bien accueillis. Nous quittons notre chouette hôtel Cottingas qui surplombe l’Océan et prenons le bateau du retour. Nous laissons après quelques minutes l’Océan pour pénétrer dans l’estuaire de la très belle et grosse rivière qui doit nous mener à Sierpe où nous attend notre 4×4. Le capitaine aura la gentillesse de nous faire faire une excursion en plein cœur de la mangrove où son collègue s’accrochera aux branches pour aider le petit bateau, moteur à l’arrêt à se frayer un chemin. Nous apercevons comme à Corcovado un Stickbird solitaire cette fois qui comme son nom l’indique niche le jour sur un bâton sur lequel il se pose et se fond…Nous verrons aussi sur la fin du parcours un boa de petite taille niché au cœur d’une plante parasite posée sur le tronc d’un cocotier. La ballade valait le coup. Nous arrivons à Sierpe plus calme qu’à notre arrivée il y a deux jours et regagnons notre voiture.

Notre objectif est désormais de gagner la plage de Pavones dont m’a parlé la veille le très sympathique Pilo qui travaille à l’hôtel Cottingas. C’est là un des spots les plus célèbres au monde pour les surfeurs qui peuvent profiter de vagues très longues pouvant les porter pendant près de 3 minutes non stop. Mais une autre plage a priori plus calme nous tente bien, celle de Zancudo. Pour cela nous devons traverser la montagne sur notre première piste ce qui est nouveau pour nous. Le petit 4×4 se comporte très bien et est plutôt confortable dans ces conditions certes pas trop difficiles mais où je ne serai pas passé avec ma propre voiture, certains passage étant un peu chaotiques et raides par moment.

Après notre traversée, nous atteignons la petite et mignonne bourgade de Golfito située comme son nom l’indique au fond d’un petit golfe qui donne sur un autre golfe plus grand, le Golfo Dulce. Nous prenons de petites pistes qui nous amènent peu à peu vers le plus grand des golfes. La végétation est différente, plus proche de celle que nous connaissons. Il s’agit d’une plaine agricole ou nous croisons nombre de petites fermes appelées ici les fincas. Le hasard comme souvent nous réserve une belle surprise. Nous tombons sur une fête locale où le cheval est roi. L’ambiance est festive. Nous descendons du véhicule et nous approchons timidement des autochtones. Nous sommes les seuls étrangers sur la place. Les gens sont sympathiques là encore et nous expliquent qu’il s’agit d’une parada de carnaval. Nous prenons une boisson fraiche bienvenue sous la halle et après quelques minutes, l’ensemble des cavaliers se dirige sur la piste que nous devons emprunter. Nous les suivrons quelques temps.

Nous empruntons cette piste sur plusieurs kilomètres avant d’arriver au bout du bout, c’est à dire à l’entrée de l’estuaire, terminus de la plage de Zancudo. Après une halte et un coup d’œil furtif du fait de la chaleur, nous repartons en sens inverse à la recherche d’un lieu sympa et pas trop cher pour passer la nuit. Nous jetons notre dévolu sur les accueillants bungalows ou cabinas du Sol y mar. La plage n’appartient qu’à nous sur des kilomètres et le ballet des pélicans qui planent à quelques centimètres des vagues qui se forment est un pur bonheur. C’est décidé notre point de chute sera celui-ci !

A la tombée du jour, nous nous décidons à tester l’océan Pacifique qui semble nous attendre. La vue et la chaleur de l’eau nous déclenchent un sourire difficile à contenir. Nous profitons de cet instant un peu magique en famille et laissons le soleil se retirer en beauté. Un Sunset qui nous fait penser à ceux observés depuis le Fare Miti à Moorea (clin d’œil à Fabienne)

*même si nous avons appris qu’en ce moment Tahiti et Moorea étaient sous les eaux…

Demain, c’est la montagne et l’intérieur des terres qui nous attendent…

A suivre…

6 réflexions sur “Costa Rica : tous en piste !

  1. Antony 5 mars 2020 / 22:27

    Un endroit qui donne envie de vois rejoindre…. 😉

    Plein de bises!

    Aimé par 1 personne

  2. MU 3 mars 2020 / 15:41

    Hello, avec un peu de retard, mais toujours aussi plaisant de vous suivre dans vos découvertes. Les trois sirènes ont l’air rayonnantes de plaisir ;)… Merci pour le p’tit clin d’oeil gustatif… Bises à vous 4 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Cécile 3 mars 2020 / 08:52

    C’est sublime ! Vous devez vraiment en prendre plein les yeux ! Et puis c’est très sympa et ça vous va très bien cette rencontre avec les chevaux.

    Aimé par 1 personne

  4. liboubans 3 mars 2020 / 08:09

    Hello les bordelais !
    superbes vos photos de coucher de soleil…ca m’a tout de suite fait penser a moorea… avec les palmiers, la verfure et la petite cahute…. enjoy!!!

    Aimé par 1 personne

  5. liboubans 3 mars 2020 / 08:06

    Hello les bordelais….superbes vos photos de coucher de soleil….ca m’a tout de suite rappele moorea avec les palmiers, la verdure et la petite cahute…enjoy!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s