Costa Rica : de la mer à la montagne !

Ce matin, nous nous levons comme tous les jours au lever du soleil c’est à dire 5h du matin heure locale (Midi en France). Nous profitons de notre petit paradis pour goûter à nouveau à l’océan Pacifique particulièrement accueillant dans ce coin du Costa Rica. Nous décidons de profiter des meilleures heures de la journée jusqu’à 11h environ, heure où la chaleur devient particulièrement intense même si de ce côté du Costa Rica, la moiteur est moins présente que vers Drake ou un peu plus au nord. Les filles reprennent une activité lancée en Nouvelle Calédonie (coucou Jean-Pierre et Sylvana !) et largement reprise en Polynésie (coucou, Eric et Titaina !), la création artistique sur sable. Comme quoi en trois ans les choses n’ont pas tant changé que ça 😉 tant mieux ! Avant de reprendre la route, nous observons des singes hurleurs dans les cocotiers juste derrière notre Cabanas au Sol y mar (à l’ambiance Californienne sympa) qui sont en pleine sieste sous la cime des arbres. Il est temps de partir et de laisser derrière nous ce magnifique endroit.

Nous reprenons la piste empruntée la veille en vitesse réduite pour préserver les pneus. A un embranchement, la plage de Pavones est indiquée. Elle est à 14km de piste mais je me dis qu’il serait dommage de ne pas aller voir une des plus longues vague du monde pour surfeurs aguerris alors que nous sommes si près. C’est décidé, nous tournons à droite en direction de ce paradis pour surfeurs qui reste un lieu isolé malgré sa renommée. Il faut dire que l’accès par piste et le fait que le site soit à l’extrême sud du pays peuvent constituer un frein à la visite. Nous arrivons sur la plage et observons quelques minutes la fameuse vague. Bon aujourd’hui, sa taille est plutôt réduite et la marée est basse quand nous arrivons. Toutefois, on parvient bien à observer comment elle se forme sur la pointe de la côte et comment elle se poursuit en arc de cercle pendant de longues secondes. Un gars sympa nous ayant aperçu les yeux rivés sur l’océan nous accoste et nous propose de louer des surf mais les filles n’en ont pas envie, ça tombe bien nous non plus 😉 La chaleur écrasante nous incite plutôt à profiter d’un rafraichissement bien venu dans le « café de la suerte » où règne une ambiance cool attitude plutôt agréable.

Après environ deux heures à profiter de ce lieu loin de tout, nous reprenons la piste sur plusieurs kilomètres en direction de la commune de San Vito située en zone montagneuse plus à l’intérieur des terres. Nous montons rapidement et traversons de beaux paysages avant de redescendre vers la frontière du Panama que nous longeons sur quelques kilomètres. Nous tombons en extase devant de grands arbres au jaune éclatant. A leur vue, un wouhaaaaa à 4 voix retentit dans la voiture que j’arrête précipitamment sur le bas côté. Après cette découverte stupéfiantes, nous arrivons à la frontière tant attendue. Le Panama nous tend les bras…Mais nous ne les saisissons pas. En effet, bien qu’en plein après-midi, l’ambiance nous paraît plutôt mal famée. Des hommes au taux d’alcoolémie proche des sommets et de jeunes femmes en talons aiguilles et mini jupes de l’extrême nous laissent imaginer l’ambiance à une heure avancée de la nuit…Nous poursuivons notre route.

Nous entamons notre montée vers la petite ville de San Vito qui culmine à 1054m d’altitude tout de même. La montée est sèche et un témoin lumineux moteur s’allume sur le tableau de bord…Décidemment, cela nous rappelle quelques souvenirs ;-). Heureusement, le témoin disparaît peu de temps après et notre bolide franchit sans encombre le volcan derrière lequel se cache cette drôle de bourgade de San Vito. Nous y arrivons en pleine heure de pointe aux alentours de 17h. On se croirait sur la rocade bordelaise un jour de pluie 😉 Nous cherchons quelques minutes notre hôtel que personne n’a l’air de connaître et finissons par le trouver. C’est un établissement très très simple mais qui fera l’affaire pour une nuit et nous permettra de visiter tôt le jardin botanique Wilson prévu demain…

A suivre…

10 réflexions sur “Costa Rica : de la mer à la montagne !

  1. Point Lorient Katia 8 mars 2020 / 11:12

    C’était un ravissement de suivre votre épopée familiale. Enjoy 😀

    Aimé par 1 personne

  2. hubert 5 mars 2020 / 11:53

    que de belles choses vous nous faites découvrir!!!
    ça nous transporte et nous réchauffe, c’est beau l’autre bout du monde…
    j’en profite pour vous demander tout autre chose: concernant votre appartement d’hiver, serait il dispo de jeudi12 mars à dimanche 15 mars, car ma soeur Floriane veut y aller????
    bisous de toute la famille

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 5 mars 2020 / 13:01

      Je confirme qu’il fait chaud ! Je bloque la date pour Floriane. On vous envoie un mail 😉

      J'aime

  3. Virginie 5 mars 2020 / 00:14

    La plage, une végétation luxuriante…le Paradis…
    Et encore merci de me fournir une aussi belle lecture lors de mon petit-dèj😉😁

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s