J59 : Et au milieu coule une rizière…

(Indonésie – Bali)

Depuis deux mois pile que nous avons quitté notre domicile Gradignanais, nous coulons en famille des jours heureux à arpenter les reliefs naturels ou artificiels des différents pays que nous traversons. Nos rencontres remplissent également bien nos journées et font pour beaucoup dans le plaisir que nous avons à être dans tel ou tel coin du monde. A Bali, nous continuons comme nous l’avons fait depuis notre départ. Un minimum de préparation et beaucoup d’improvisation pour faire le plein de sensations.

Ce que nous voulions voir comme beaucoup à Bali, ce sont ces fameuses rizières en terrasse. Nous louons donc deux scooters pour aller au grés des grain ! Nous attrapons nos engins qui n’ont rien de taureaux ailés mais qui sont bien pratiques, par les cornes (malheureusement ça n’est pas celui en photo).

P1070218

Voulant éviter la route principale, nous empruntons la verte petite route qui remonte derrière notre guest house et vers laquelle nous étions partis la veille en reconnaissance pédestre. La moyenne horaire de la journée sera encore plus basse qu’en Thaïlande. Les routes sont minuscules offrant peu de possibilité de s’arrêter sur le bas côté. Vigilance donc sur la route pour éviter de faire un gros poutou (terme subitement à la mode en France) de trop près à un balinais trop pressé ou à un des nombreux chiens ou poulets présents sur la chaussée. N’ayant encore jamais fait de bisou à un poulet, contrairement à certains chanteurs fatigués 😉 nous ne nous sentons pas le cœur à nous y essayer aujourd’hui. Une autre fois peut-être…

P1070214

Après quelques minutes de route, nous tombons sur un temple en effervescence. Des hommes et des femmes sont en habit traditionnel. Il s’agit d’après nos sources (www.baliautrement.com) de la fête de Kuningan qui célèbre la création de l’univers. Nous qui pensions que c’était pour louer notre présence sur l’île des Dieux ;-). Bon d’un côté ça nous semblait un peu disproportionné…

Intrigués par ces préparatifs, nous nous arrêtons. Un homme au franc sourire nous dit que nous pouvons rentrer mais que nous devons nous couvrir le bas du corps…Il nous remet des Sarongs, le tissu traditionnel porté par la population et nous incite après la visite à faire une donation. Et oui, tout est bon marché à Bali mais rien n’est gratuit, il faut le savoir !

P1070220

La visite, bien que ponctuée des rires narquois des filles qui se moquent de moi dans mon habit de lumière, est bien agréable et nous passons un peu gênés au milieu des hommes et des femmes concentrés sur les derniers préparatifs. La grosse fête est pour demain. Une femme nous précise qu’ils travaillent depuis deux mois sur la décoration et les réalisations destinées aux célébrations. Celles-ci sont impressionnantes. Le temple est entièrement habillé de tissus aux couleurs blanches et oranges. Des offrandes en veux tu en voilà sont rassemblées. Une sculpture de deux mètres sur deux est entièrement réalisée en fruits et grains de riz collés…quel travail ! Et quelle maîtrise ! Les instruments de musique traditionnels sont également prêts à sonner.

Nous quittons notre temple ravis de cette pause non prévue et repartons à la recherche de notre premier grain de riz les pieds dans l’eau ! Nous arrivons rapidement à une rizière où tout est prévu pour accueillir et profiter de la visite du chaland non autochtone. Nous nous garons, payons le droit de nous garer et allons jeter un coup d’œil à cette belle rizière en bord de route qui est très belle et très visitée…il nous faudra attendre un peu encore pour parvenir à une rizière plus reculée et pour y ressentir toute la sérénité que nous pensions trouver dans ces paysages.

Nous tentons une autre petite route pour nous enfoncer un peu à l’écart de l’agitation de la route principale. Nous arrivons à une rizière aussi belle voire plus que la première mais cette fois-ci le petit parking vide qui nous accueille se remplit rapidement de dames qui veulent nous vendre toutes leurs réalisations…leur insistance sera si grande que nous ferons demi-tour.

Quelques minutes plus tard au hasard d’une route, nous parvenons à une autre rizière. Un homme charmant nous indique que nous pouvons rentrer mais qu’il nous faudra nous acquitter là encore d’une donation à notre départ, décidément ! L’environnement nous plaît et nous sentons que nous allons trouver l’atmosphère que nous cherchions. Nous y resterons près de deux heures à flâner et regarder cette si belle nature maîtrisée par des travailleurs si valeureux. Tout est fait à la main, y compris la découpe des petites allées amenant aux rizières. La tondeuse est ici une serpe bien aiguisée que les hommes ou femmes passent accroupis sous le soleil. Quand on voit la taille de la rizière et la qualité de son entretien ça rend admiratif. L’ingénieux système d’irrigation est également très intéressant à observer.

Après cette belle première visite, nous rentrons vers notre guest house en longeant l’une des routes principales qui mène à Ubud. De temple en temple et de sculpteurs sur bois en sculpteurs sur bois, nous parvenons à notre ville repère. Nous nous arrêtons sur un très haut pont. Sous celui-ci se tient une cérémonie au bord de la petite rivière qu’il enjambe. Les hommes et les femmes en tenue colorées sont rassemblés. Une ambiance de franche camaraderie émane de cette assemblée et on nous fait quelques coucous d’en bas, avec comme souvent à Bali, de beaux sourires pour les accompagner.

Fin pour nous d’une belle journée. Une de plus ! Demain nous continuerons notre découverte de Bali…A suivre

 

P1070374
l’entrée de la rizière où nous avons pris la plupart des photos

 

7 réflexions sur “J59 : Et au milieu coule une rizière…

  1. Pierre 16 avril 2017 / 18:23

    super les TOOTs, vous nous faites rêver, à voir vos frimousses, vous semblez heureux bises

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 17 avril 2017 / 01:08

      Salut Pierre, merci. Oui on apprécie pleinement ce que nous faisons. C’est une belle tranche de vie. A plus. Nico

      J'aime

  2. Gabhenri 16 avril 2017 / 08:44

    Quelle magnifique expérience ! Cette préparation de la fête de Kuningan est fantastique, quelle beauté ! vous êtes superbes avec vos sarongs. Les photos des rizières sont impressionnantes, quelle harmonie!
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. Christine L 16 avril 2017 / 08:26

    Coucou les toots ! Tout d’abord belle journée de Pâques! Je suis sûre qu’elle sera dignement célébrée à Bali ! Bon il va falloir être très concentrés pour ramasser un max d’oeufs dans les rizières. . ☜☛☜☟😭😭. Nico n’écoute pas les balinais. …ils n’ont pas de goût. ..ton T-shirt addidas va bien mieux avec ton bermudas que ce pourtant tres beau sarong bleu😊😊😊 . Évite le temple corporate ça pourrait évoquer des souvenirs inappropriés😴😞😈.. Bon ! trêve de petits conseils d’une terrienne ☺ . Je vois que les filles se mettent à piloter les petits bolides. ..génial. Bali à l’air superbe, nature luxuriante ! Bravo encore aux photographes un régal. Bisous et bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 16 avril 2017 / 12:55

      Merci Christine. Il est bientôt 20h ici et je crois bien rentrer bredouille côté œuf…je vais me rattraper au restaurant en prenant une omelette 😉 Bises

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s