Acqua halte-là, acqua alta !

Comme annoncé par Météo France, le temps ce lundi 1er novembre est disons-le au moche fixe. Il pleut et les visiteurs se parent de leurs plus beaux k-way. Les parapluies sont eux aussi de sortie et les croisements dans certaines étroites ruelles tiennent du tétris. Le palais des Doges hier soir quasi désert et sec est aujourd’hui plein comme une outre. Les arcades de la place San Marco se font refuges et le café Florian et autres enseignes célèbres de la place en pâtissent. Nous nous dirigeons le regard bas sans trop d’espoir vers la collection Peggy Guggenheim du côté du sestiere (quartier) Dorso duro. Le soleil nous manque et les couleurs de la ville se font moins vives. Cela ne nous empêche pas d’apprécier les lieux. Nos chaussures au bout de quelques minutes nous rappellent qu’elles ne sont pas des bottes en caoutchouc et avalent tant bien que mal l’eau de la rue. Nous reviendrons voir Peggy un autre jour, les seules possibilités de visiter étant repoussées en fin d’après-midi, nous préférons tailler le pavé.

Nous nous laissons glisser dans les ruelles encore inconnues pour Jeanne et Pauline et pour nous en bonne partie. Nous traversons la ville en remontant sur le quartier de Santa Croce, puis celui de San Polo. Chaque quartier a ses spécificités même si la règle de base vénitienne est respectée à savoir, des canaux le moins rectilignes possibles et des ruelles rivalisant d’habileté avec eux. Bref un joyeux labyrinthe où le droit fait mauvais genre et où l’idée de suivre un cap est tout simplement impossible. Le plan local d’urbanisme de l’époque permettait certainement plus de créativité que ceux d’aujourd’hui…

En fin d’après-midi après encore une grosse journée de marche, nous rentrons au gîte nous mettre au chaud avant de repartir un peu plus tard pour un repas chaud dans un endroit chaud. Jeanne dont le sens de l’orientation est sans faille depuis sa naissance nous bluffe en nous amenant droit au restaurant du soir repéré deux jours plus tôt et à 10min de notre gîte ! La pluie redouble d’intensité et le vent se lève pendant le repas. Nos chaussures tremblent sous la table à l’idée de devoir arpenter à nouveau le pavé vénitien. Par chance la pluie s’arrête en fin de repas. Nous déposons nos filles au gîte et décidons d’aller faire une petite balade nocturne et digestive avec Nath. Nous arrivons sur l’esplanade du palais des Doges. L’Adriatique vient lécher le haut des marches du quai et par endroit l’eau surgit par le sol. C’est l’acqua alta qui est bien là à marée haute et qui surgit, ce que nous ne savions pas, d’abord par le sol aux endroits les plus bas de la lagune, du côté de la place San Marco. Quelques pontons mobiles sont sortis pour éviter à certaines chaussures la tasse qu’ont connu les nôtres. L’occasion surtout de tester en photo l’effet miroir de l’eau en plein milieu de la place San Marco. On se croirait presque à Bordeaux !

Pour terminer la soirée, nous poursuivons notre route juste derrière la place San Marco et découvrons les collections de prêt à porter qui, n’en doutons pas, feront fureur dans les prochains mois. Donc pour vous mesdames et messieurs un petit florilège rapide. La grosse tendance du moment est la botte moumoute sans aucune hésitation. Ces bottes doivent permettre de luter efficacement contre les effets de l’acqua alta en absorbant une quantité non négligeable d’eau, sinon à quoi bon ? Nous regrettons de ne pas avoir dépensé les quelques 1600€ pour nous les offrir ce jour car elles nous auraient été bien utiles. Autre grosse tendance, le gilet laine grosse maille dit « de grand mère » au prix particulièrement étudié lui aussi. Nathalie aura hésité un court instant avec le tailleur gris accompagné de ses bottes « anti acqua alta », l’ensemble à tout juste moins de 15 000€. Malheureusement pour Nath (et heureusement pour moi) la boutique est fermée…trop tard…Bref, le luxe est toujours bien présent à Venise et, il faut bien le dire, cela contribue à son ambiance singulière 😉

Demain Evelyne Dheliat à qui nous avons fait part de notre mécontentement pour le temps du jour nous a promis une journée ensoleillée…

A suivre…

9 réflexions sur “Acqua halte-là, acqua alta !

  1. Gabhen 3 novembre 2021 / 10:33

    Que la lagune est belle sous la pluie. C’est moins agréable pour visiter mais il reste à Venise un charme fou . Vos belles photos nous en imprègnent. Mais nous vous souhaitons quand même du beau temps pour la suite. N’oubliez pas de vous prendre aussi un peu en photo….
    Bisous

    J'aime

  2. le nallio 3 novembre 2021 / 09:40

    SUPER LES pizzas IL Y A DE QUOI MANGER à 3 OU 4 avec une seule – LES MASQUES sont magnifiques ainsi que toutes les photos seulement nous ne vous voyons pas en photos
    bisous de nous deux

    J'aime

    • tootenfamille 3 novembre 2021 / 12:33

      On tâchera de vous faire passer quelques photos de nous mais on a souvent les masques 😉 Bises

      J'aime

  3. isabelleesposito 2 novembre 2021 / 22:38

    Ça me rappelle un autre épisode pluvieux sur la côte amalfitaine 😂 des bisous d’un Paris ensoleillé..

    J'aime

  4. isabelleesposito 2 novembre 2021 / 22:36

    Ça me rappelle une autre journée pluvieuse sur la côte amalfitaine 😂 des bisous d’un Paris ensoleillé…

    J'aime

    • tootenfamille 3 novembre 2021 / 11:16

      Haha oui les citrons en moins 🙂 À bientôt Isabelle ! Bises de nous 4

      J'aime

  5. Cécile 2 novembre 2021 / 19:58

    Alors moi, j’ai un gros gros faible pour les crocs à talon 👠.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s