Costa Rica : deux pays pour le prix d’un !

Ce matin nous décidons de quitter à regret notre superbe hôtel Costa Verde, sa piscine rien que pour nous ou presque et sa sublime vue depuis les hauteurs de Manuel Antonio. Le retour à la civilisation s’est plutôt bien passé et la proximité avec la nature n’a fait qu’exacerber le plaisir que nous avons eu à rester dans ce très bel endroit qui a su préserver tourisme et environnement sauvage. Le luxe qui nous a entourés pendant ces deux jours était plutôt agréable avouons-le pour un tarif tout à fait acceptable (environ 135€ la nuit pour 4).

Le check out doit se faire avant midi et nous avons bien l’intention de profiter jusqu’au bout de notre petit paradis. Jeanne et Pauline ont tout de même envie de revoir une dernière fois l’Océan Pacifique. La fénéantise des paresseux à dû déteindre sur nous, nous prenons la voiture pour descendre la colline raide sur laquelle se trouve l’hôtel. Nous redescendons nous garer devant l’igloo beach lodge et revoyons avec plaisir Didier, Tico (nom donné aux costariciens) au prénom français qui nous a si bien reçus la veille. Il est 8h et déjà la chaleur se fait fortement ressentir. Nous restons quelques minutes à profiter du sable et de la jolie plage qui nous avait offert un si beau coucher de soleil à notre arrivée à Manuel Antonio.

L’envie de retrouver notre petite piscine quasi privative est tout de même la plus forte. Nous décidons de revenir à l’hôtel pour en profiter à nouveau. Nous y retrouvons une sympathique famille Québécoise rencontrée la veille au même endroit. Nous échangeons un moment avec Emmanuelle, Jonathan et leurs filles Elodie et Juliane. Ils ne connaissent pas l’Europe ni la France et nous ne connaissons pas encore le Canada ni le Québec. Ils ont quitté l’hiver rigoureux de leur pays pour la chaleur du Costa Rica. Nous passons un agréable moment en leur compagnie sous les yeux enfin ouverts de notre amis le paresseux qui a dans la nuit entrepris avec le courage certain que nous lui reconnaissons de rejoindre le petit palmier voisin de celui où nous l’avions vu hier. Du coup, on le voit encore mieux ! Midi approche, il faut bien se résoudre à quitter cet endroit magnifique pour monter un peu plus vers le Nord et nous retrouver à proximité de l’aéroport duquel nous regagnons la France samedi soir. Notre dernier point de chute se situe du côté du volcan Poas qui est assez proche d’Alajuela, ville qui héberge l’aéroport international de San José. 

La route qui remonte la côte Pacifique ne nous excite pas vraiment, comme à l’aller d’ailleurs lorsque nous étions passé par Uvita avant de descendre à Drake. Le témoin lumineux du tableau de bord de la voiture se réveille à nouveau en générant un peu de crainte…l’expérience de cet été aux USA serait-elle en train de se rejouer ?

Heureusement non et nous arrivons vers 17h à notre lieu de résidence pour la nuit. Il s’agit de l’hôtel Vara Blanca Tiquicio Lodge. Nous avons pris de l’altitude pour le rejoindre, le froid et l’humidité laissent place à la forte chaleur moite trouvée plus bas…Nous avons l’impression de nous retrouver subitement en Nouvelle Zélande pendant l’hiver Austral !

Alan le gérant du domaine est hyper accueillant. Il nous informe qu’il vaut mieux attendre demain matin pour réserver la visite du volcan qui culmine à plus de 2500 mètres et s’est réveillé en 2009 puis en 2017 moins violemment. Il est d’ailleurs toujours bien actif. Nous verrons donc demain matin pour savoir si le sort nous permet ou pas cette visite…Pour le moment nous profitons de ce chalet de montagne aux huit couchages, salon et cuisine…

A suivre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s