La dolce vita !

Aujourd’hui pour notre avant dernier jour en Italie, nous préférons prendre une journée de liberté. Nous délaissons donc le groupe et le programme prévu pour la journée à savoir, les buffles faiseurs de mozzarella et le site Grec très réputé de Paestum situé à près de cent kilomètre de notre hôtel…

En effet, nous avons l’impression d »avoir survolé un peu trop vite Naples lors de notre arrivée et sommes un peu déçus de ne pas avoir vibré comme nous le pensions à Pompeï. Nous nous dirigeons donc à pieds depuis notre hôtel, en empruntant la via maritima  qui longe sans charme le littoral et la voie ferrée vers le site archéologique romain d’Herculanum.

A la différence de Pompeï, ce site n’a pas été recouvert par 7 mètres de cendres. Il a été enseveli sous 28 mètres de lave incandescente ! Celle-ci  est venue en refroidissant figer le site et ses malheureux habitants pendant plusieurs siècles avant que les fouilles de 1738 ne fassent revivre cet ancien village de vacances pour riches romains. Nous passons environ trois heures à découvrir tous les recoins du site et à nous imaginer au temps de la catastrophe, en l’an 79 après JC. Le peu de monde, la petite taille du site, l’extraordinaire conservation des maison et le fait de voir la nouvelle ville d’Ercolano bâtie sur la lave recouvrant le site antique sont autant d’éléments qui nous font dire que c’était la bonne idée du jour !

Nous poursuivons après la visite par la ville voisine de Portici à la recherche d’un repas rapide. La cité nous plaît bien et nous sommes ravis de flâner à notre rythme dans ses charmantes ruelles. C’est de là que nous prenons le train pour Naples.

Nous nous retrouvons sur l’immense place Garibaldi de Napels après quelques minutes dans un train confortable et sollicitons à nouveau nos jambes pour remonter vers le centre historique de la capital Napolitaine. Les quartiers très populaires et très animés que nous traversons sont particulièrement plaisants. Nous nous sentons très paisibles.  Les immeubles souvent très abimés aux couleurs patinées et le linge pendant aux balcons et fenêtres donnent un charme fou à ces rues. Nous gagnons le centre historique et nous plaisons à nous perdre dans les ruelles les moins fréquentées à la recherche de trésors.

Cette journée est une belle réussite et elle nous fait du bien. Demain, nous retrouvons le groupe pour aller à la découverte de deux îles, Ischia et Procida.

A suivre…

8 réflexions sur “La dolce vita !

  1. Cécile 29 mai 2019 / 22:08

    Ben voilà, un petit peu de bon temps pour voir les choses à votre manière. 🙂

    J'aime

  2. Gabhen 29 mai 2019 / 10:45

    Belle plongée dans la civilisation romaine du 1er siècle si raffinée, et saut dans le Naples d’aujourd’hui à votre rythme. Bonne idée .

    J'aime

  3. Toutain 29 mai 2019 / 07:32

    Les photos sont magnifiques..nous retrouvons là l oeil expert de Nico…une belle découverte !!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s