J161B (P3): des étoiles plein les yeux à Tetiaroa, chez Marlon Brando ! (fin)

 

(#PolynésieFrançaise – #Moorea – #Tetiaora – #Atoll – #MarlonBrando – #AitoCruise)

Notre visite de l’atoll terminée, nous rentrons au bateau vers 16h. Nous retraversons le lagon et admirons une dernière fois les couleurs qu’il nous offre à voir. Une fois regagné le voilier, notre capitaine Kaya nous propose de nager autour du bateau pendant qu’il s’occupe du repas du soir. Ok capitaine !  

Nous remettons nos maques et tubas et redescendons sous la bateau où nous retrouvons rapidement nos amis les requins. Ils sont moins nombreux que le matin mais deux requins citrons semblent intrigués par ma présence. Ils font des ronds sous l’eau et remontent lentement mais inexorablement vers moi, leur poisson pilote parasite accroché sous le ventre…par précaution je me rapproche de l’échelle sous le bateau et pose une main dessus pour me stabiliser et pour pouvoir le cas échéant remonter rapidement…je ne les lâche pas des yeux. Mais pas facile de fixer un requin dans les yeux tant ils sont écartés, ses yeux. Les requins, s’approchent à moins d’un mètre en me passant dessous, je suis encore à l’horizontale sous l’eau et je suis partagé entre fascination, raison,  puisqu’on me dit qu’ils ne sont pas dangereux et mes souvenirs filmographiques bien présents dans mon esprit !  

 

Au final la rencontre se solde par un match nul chacun repartant de son côté. Ouf ! Nous profitons ensuite du temps qu’il nous reste avant la nuit pour nager vers le récif à quelques mètres du bateau où le même spectacle que ce matin nous saisit, des centaines de poissons de toutes les couleurs et tailles qui s’affairent à manger le long du riff, pendant que d’autres se pourchassent à l’extérieur du mur de corail pour faire valoir leur droit au bail.   

Nous remontons après ce dernier bain de la journée en eau salée, sur le bateau pour un apéritif et le repas qui s’annonce. Kaya a entre temps fait cuire les deux squilles qu’il a pêchées le matin et qui étaient restées sur un lit de glace depuis. Même dans l’assiette ces drôle de bêtes ont une drôle d’allure et je dois dire qu’on n’en pince pas pour elles. Toutefois, une fois dans la bouche, leur douceur nous apparaît plus agréable. Comme quoi l’habit ne fait vraiment pas le moine !

_copie-0_P1210385

 Le soir venu, Cap’tain Kaya nous fait profiter de ses talents musicaux et sort son Ukulele au son parfait dans cet environnement. Nous nous couchons heureux de cette belle journée et un peu fatigués par les bains d’eau et de soleil généreux mais prêts à profiter des éclats du ciel étoilé qui nous laisse admirer sa voie lactée et quelques étoiles filantes.  

 

Kaya tente une dernière sortie sur le lagon pour essayer de pêcher de nouveaux poissons, mais son entreprise restera vaine…

_copie-0_P1210430

A notre réveil, nous savourons ce que nous avons devant les yeux car nous rentrons sur Moorea dans la matinée. Kaya doit préparer le bateau pour qu’il soit prêt à naviguer et nous propose pendant ce temps de nous ramener à l’intérieur de l’atoll sur le motu qui fait face au bateau.

 

Nous ne nous faisons pas prier. Les filles en profitent pour mettre leur masque et tuba puis font des sculptures sur le sable. Pour ma part je pars en chasseur d’images pour tenter quelques clichés pris les pieds dans l’eau au dessus des coraux. Nathalie quand à elle reste à l’horizontal sur la plage, prise par un mal de tête entêtant…

 

Kaya revient nous chercher en milieu de matinée surfant sur son zodiac au milieu des coraux. Sa petite fille Kapu semble médusée par tout ce que sait faire son héroïque papa. 

 

Le voilier est désormais prêt à reprendre la mer. Nous embarquons à bord, ravis de notre court mais exceptionnel séjour à Tetiaroa et de nos deux nuits passées à bord du catamaran. La traversée se fait exclusivement à la voile car le vent est favorable. Un régal ! Nous discutons avec Kaya, pendant que Jeanne et Pauline jouent, radieuses, avec les deux petites filles de notre skipper. Kaya reprend le Ukulele et nous fait profiter de quelques chansons polynésiennes très belles qu’il entonne parfois avec Kavaï sa grande fille de 7 ans qui les apprend à l’école. Quand on sait qu’il y a encore quelques décennies de cela les enfants polynésiens étaient interdits de parler le tahitien on se dit que la situation a bien évolué de ce côté là.  

 

Au bout de quatre heures, nous arrivons sur Moorea et retrouvons la terre ferme après une traversée « à l’équilibre » du ponton du club med sans la colonie cette fois-ci.

 

Nous quittons le bateau heureux de cette nouvelle expérience et marchons par la plage pour regagner notre camping. Nous le retrouvons d’ailleurs avec grand plaisir et assistons le soir, une fois de plus, à un magnifique coucher de soleil dont on ne se lasse décidemment pas… 

 

Nathalie pour sa part n’est pas en grande forme…insolation ?

Fin d’une magnifique aventure.

A suivre…

13 réflexions sur “J161B (P3): des étoiles plein les yeux à Tetiaroa, chez Marlon Brando ! (fin)

  1. Gwen 29 juillet 2017 / 13:54

    Quelle merveilleuse aventure ✨ j’espère que Nathalie va mieux ? Bises

    Aimé par 1 personne

  2. lenallio1 29 juillet 2017 / 13:09

    Un grand merci pour la jolie petite carte que nous avons reçue hier seulement, nous sommes cependant inquiets pour la santé de Nathalie, Merci de nous rassurer sur ce point.
    Continuez à bien profiter et aussi de vous reposer en attendant de vos nouvelles.
    Gros bisous Phil et Vero

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 29 juillet 2017 / 22:54

      Nathalie va mieux, les résultats d’analyse sont bons il lui faut maintenant quelques jours pour revenir au top donc pas d’inquiétude à avoir. On vous appellera ce dimanche matin pour vous (ce soir pour nous).

      J'aime

  3. kany francois 28 juillet 2017 / 23:07

    Bonsoir les toots,
    consultation gratuite du Dr K ( Oh le beau K) : Nathalie souffre du mal du pays.
    Toute cette beauté tahitienne, à haute dose cela entraîne quelquefois des effets secondaires indésirables.
    Ma prescription : imaginer la rocade aux heures de pointes, penser aux chicaneries de nos politicards, se remémorer les magnifiques émissions Tv de C Hanouna, chercher une cantine et y manger du poisson ( pané et surgelé bien sur) etc .. normalement en quelques minutes Nath devrait être sur pied.
    voilà voilà .

    😉

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 29 juillet 2017 / 04:28

      Je vais tester ta méthode, promis…à priori ce serait la dengue…à suivre…

      J'aime

      • kany francois 29 juillet 2017 / 23:24

        ah zut, et moi qui me croyais spirituel !
        j’espère que vous avez toutes les facilités médicales pas loin ?

        Aimé par 1 personne

      • tootenfamille 30 juillet 2017 / 00:03

        Pas de souci je te rassure. Ça a bien fait rire Nathalie qui va mieux…on espère juste passer à côté désormais…je croise les doigts. A plus !

        J'aime

  4. Danthez 27 juillet 2017 / 22:08

    Tahiti,ukulele et couchers de soleil, elle est pas belle la vie ? A bientot !

    Aimé par 1 personne

  5. rousback 27 juillet 2017 / 21:51

    J’espère que ma cousine va mieux… trop de belles choses à voir peu donner le tourbillon 😜 Profitez encore un max de tahiti 😘

    Aimé par 1 personne

  6. Cécile 27 juillet 2017 / 21:37

    Toujours extra-ordinaire !
    Repose-toi Nathalie et reprends vite des forces pour profiter.
    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s