J160 : des étoiles plein les yeux à Tetiaroa, chez Marlon Brando ! (part.1)

(#PolynésieFrançaise – #Moorea – #Tetiaroa – #Atoll – #MarlonBrando – #AitoCruise)

A l’heure, où nous disons au revoir à Jean-Jacques et Manureva et où le ciel nous réserve une belle averse, je lis un SMS émis à 12H34 ce vendredi 22 juillet. « Bonjour, c’est kaya, je pars de Tahiti et je passe te prendre si ok pour toi »… Voilà qui n’était pas prévu si tôt. J’annonce la nouvelle aux filles qui sautent en l’air de joie. Du coup, il faut faire vite, nous attendions au mieux cette nouvelle pour le soir et il est 13H30 quand je découvre le message…Je réponds Ok à Kaya patron de sa récente entreprise « Aito Cruise »…nous nous mettons en mode accéléré pour préparer nos affaires…

A 14h45, nous nous postons devant le vieux ponton vétuste de l’ancien club med…C’est là que le rendez-vous est pris. La colonie de vacance déjà croisée le matin s’est visiblement réunie sur le ponton…Allons nous pouvoir passer avec nos sacs encombrants sans tomber à l’eau au milieu de tous ces enfants et ados surexcités qui sautent dans l’eau ? En effet, du ponton, il ne reste plus que les étroites poutres de la structure en béton, les lattes en bois, ont toutes disparu. Un faux pas et nous nous retrouvons dans l’eau avec nos appareils électroniques et tout le reste…

_copie-0_P1200797

Nous apercevons le beau catamaran bleu ciel, jaune et blanc racé qui arrive dans la passe. Un sourire nous prend, nous ne pensions pas à un si gros et beau bateau rien que pour nous. Kaya fait une manœuvre habile et se colle au ponton. la colonie semble s’arrêter de bouger et regarde médusée ce gracieux bateau qui vient accoster ici, c’est plutôt rare. Nous embarquons…

Et oui, il se trouve qu’après moult tergiversations, nous avons fini par nous offrir notre grosse cerise sur le gâteau du voyage. Une croisière de 48h vers l’atoll de Tetiaroa. Nous ne voulions pas quitter la Polynésie sans voir un atoll, ce sera chose faite ! Celui-ci était la propriété de Marlon Brando. Désormais un palace américain « le Brando » y accueille des clients très fortunés. De 3000€ à 9000€ la nuit paraît-il…Mais il ne fait pas partie de notre rêve, nous avons trouvé mieux ! Enfin c’est ce que nous allons rapidement découvrir…

Nous faisons de rapides présentations avec notre skipper et ses deux ravissantes petites filles, Kavaï l’ainée qui a 7 ans, et Kapu la cadette qui fête ses 4 ans le 25 juillet (bon anniversaire la puce !). Kaya quant à lui se concentre pour sortir sans encombre du lagon piégeux de Moorea avec ses coraux affleurant pour prendre la mer. Maintenant, il peut orienter son catamaran dans l’axe de notre objectif à environ 4h de navigation de là. Il coupe rapidement l’un des deux moteurs et sort les voiles…le sens et la force du vent ne sont pas parfaits pour tenir le rythme et arriver au coucher du soleil. Nous voyons la magnifique île de Moorea s’éloigner peu à peu.

Le deuxième moteur est à son tour stoppé au bout de quelques minutes de navigation. Le vent est plus généreux et permet au catamaran de filer désormais voiles gonflées. Pour ma part et celle de Jeanne et Pauline, c’est la première fois que nous naviguons à la voile.  C’est donc à la fois émerveillés et emplis de doutes sur notre capacité à gérer une navigation en pleine mer que nous partons. Le soleil peu à peu se rapproche de la ligne d’horizon. La mer est formée mais rien d’inquiétant. La nuit finit par arriver alors qu’il nous reste encore près d’une heure de navigation pour atteindre notre atoll.

Nous commençons à apercevoir au loin quelques lumières de l’hôtel. Kaya oriente son catamaran vers la droite à l’écart. La nuit est désormais bien installée quand nous arrivons à bon port…sauf que de port, il n’y en a pas. Nous devons nous accrocher à une bouée située à une cinquantaine de mètres du riff, où les vagues se brisent…nous sommes seuls sur l’océan et Kaya me demande de me positionner à l’avant du bateau avec une puissante lampe torche pour l’aider à apercevoir la petite bouée blanche flottant sur la houle…Je finis par la viser et le bateau peut s’y accrocher.

_copie-0_P1210054

Nous allons passer notre première nuit en pleine mer côté grand large. Le catamaran ne pourrait pas passer côté lagon de toute façon…Notre capitaine nous prépare à manger et nous nous mettons rapidement au lit. Jeanne qui a quelques symptômes de mal de mer s’apprête à dormir sur un matelas gonflable sur le pont abrité d’un toit. Nathalie l’y rejoint. Pour ma part, je m’installe allongé sur l’un des filets à l’avant du catamaran pour observer durant plusieurs minutes le sublime ciel étoilé qui s’offre à moi bercé par la houle qui a faibli, avant de rejoindre la petite cabine disposée dans l’un des flotteurs du bateau. 

_copie-0__1210059

Au petit matin, je me réveille le premier vers 6h. Je découvre alors notre environnement dont je n’avais perçu que le son de la mer se jetant sur le riff hier. J’aperçois aussi des requins curieux qui viennent voir ce qu’il se passe. Ils sont plusieurs à tourner autour du bateau, notamment un joli requin citron et plusieurs requins à pointe noire comme ceux déjà aperçus à Moorea. Ils ne sont pas trop gros mais le plus grand doit faire pas loin de deux mètres tout de même…Le soleil se lève peu à peu ainsi que le reste de l’équipage qui découvre comme moi émerveillé l’atoll au bord duquel nous nous trouvons ainsi que nos nouveaux amis les requins.

Une fois le petit déjeuner pris, le capitaine Kaya nous ouvre la trappe dans le plancher du catamaran pour que nous puissions déplier la petite échelle qui donne sur l’océan d’un bleu marine lumineux et intense…C’est la première fois que nous descendons nager en plein océan avec quarante mètres sous nos pieds et tout autour des bébêtes à grosses dents…Mais la curiosité est la plus forte. Nous voilà rapidement dans l’eau d’abord accrochés à la petite échelle pour nous rassurer et le masque planté dans l’eau pour apprivoiser notre environnement. Nous voyons un peu le fond malgré la profondeur et apercevons plusieurs poissons sur plusieurs niveaux dont certains bien plus gros que ceux que nous avions vu jusqu’ici. Le tableau est fantastique. Les requins font rapidement leur apparition près de nous et ne semblent pas trop intéressés par nos personnes…nous les en remercions même si la réciproque n’est pas vraie 😉

Autre grosse sensation, celle de rejoindre à la nage la barrière de corail qui délimite tout autour de l’atoll, l’Océan Pacifique et le lagon…Il s’agit d’une muraille corallienne verticale de 10 à 15 mètres de haut contre laquelle d’innombrables poissons de récif viennent vivre et se réfugier…nous nous en approchons à quelques centimètres. Grandiose ! Des milliers de bulles sont visibles sous l’eau quand l’océan rencontre ce mur naturel. Cela ajoute à la magie. 

Après ce bain spectaculaire où nous avons approché, requins, balistes titan, napoléons, poissons perroquet, nazons, et bien d’autres espèces multicolores, d’autres bateaux de croisière s’invitent près de nous. Kaya leur laisse la bouée trouvée le soir pour rapprocher encore un peu plus son bateau du riff. Désormais nous ne sommes plus seuls mais nous sommes malgré tout très loin d’un tourisme de masse. Kaya nous propose désormais de passer côté lagon en zodiac…

A suivre…

 

 

 

 

 

25 réflexions sur “J160 : des étoiles plein les yeux à Tetiaroa, chez Marlon Brando ! (part.1)

    • tootenfamille 26 juillet 2017 / 22:17

      Effectivement…j’essaierai avec une raie pastenague 🙂 et prendrai un coup de dard…

      J'aime

  1. kany francois 26 juillet 2017 / 18:08

    Je vous admire d’avoir eu le courage de plonger parmi les requins, j’aurais pas osé !
    les Toots vous êtes de vrais baroudeurs maintenant, Mike Horn n’a qu’a bien se tenir..

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 26 juillet 2017 / 22:13

      Je dois dire qu’on a un peu hésité mais bon on les a sentis très cool…on aurait regretté !

      J'aime

  2. Gwen 26 juillet 2017 / 12:43

    Mais quelle surprise !!! C’est fabuleux ! Il me tarde de découvrir la suite 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Eloane (Hubert) 26 juillet 2017 / 12:08

    BISSSSSSEEEE A TOUS 😍😍😍😍😍😍💕💕💕🎉🎉🎉❤️💛💛💚💙💜💜💞💞💞💞💕💕❣️💕💖💗💓💓💘💝💝

    J'aime

  4. Eloane (Hubert) 26 juillet 2017 / 12:08

    Cc Pauline c Eloane c’est super que vous pouvez faire ça comme dis papa j’aurais trop aimé faire la même chose que vous 😍😍😍😜😂💕🎉🎉

    Pas: c à quelle aéroport que vous aller atterrir 😂😂😂😂😂

    J'aime

  5. Seb 26 juillet 2017 / 11:54

    Magnifique. Moi qui adore dormir sur un bateau je m’en que cela m’aurait plu également. C’est vraiment génial que vous ayez pu faire cela !! Moi aussi j’ai hâte de connaître la suite …. bises à vous 4. Seb

    Aimé par 1 personne

  6. Christine L 26 juillet 2017 / 03:56

    Emballée par ce magnifique recit (on s’y croirait ) je me suis surprise à dire oh mrd…quand il s’est ponctué par : …. à suivre 😊. Super balade pas sûr que je me serais mise à l’eau avec les petites bêtes mai! s tt le reste est génial. …vivement la suite.
    Merci. Bizouss

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 26 juillet 2017 / 04:51

      Merci ! J’ai fait un peu de teasing, Le texte était déjà très long 😉 la suite dans quelques heures…suspens 😉

      J'aime

  7. Marika La Tite 25 juillet 2017 / 22:23

    Waouuu!! Magnifique! Ça me fait rêver mais en même temps, avec mon mal de mer, j’aurais peur de pas beaucoup profiter du spectacle… Hâte de voir la suite, c’est qu’on reste sur notre faim!!! 😉

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 26 juillet 2017 / 01:04

      Ah oui c’est sûr que quatre heure sur une mer un peu houleuse vaut mieux pas être malade 🙂 La suite arrive, patience…

      J'aime

  8. Christine 25 juillet 2017 / 20:40

    ca me laisse sans voix….
    Profitez,..
    je vous embrasse

    Aimé par 1 personne

  9. Tama 25 juillet 2017 / 20:36

    Il a l’air très pro Kaya et son bateau très très agreable. Jeanne s’est bien remise de son mal de mer? Tu vois Nathalie les requins citrons te suivent jusqu »a Tetiaroa, plutôt sympa non!! Quelle chance, très belle excursion. Gros bisous à vous.

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 25 juillet 2017 / 20:55

      Oui notre capitaine était au Top on te le recommande vivement. Pour Jeanne la nuit de sommeil à suffit à la remettre d’aplomb. Excursion au Top, on se sent très chanceux d’avoir pu s’offrir ça. Bises

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s