J90 : Ubir or not Ubir ?

#Australie #NorthernTerritory #Kakadu #Ubir #Jabiru #Corroboree Pub

C’est après une nuit de chasse aux moustiques intense dans le camping car qui se terminera par un score spectaculaire mais neutre entre Nathalie et moi, que nous nous rendons sur le site d’Ubir, célèbre pour ses peintures rupestres. Sylvain et Laurence croisés hier et qui l’ont visité avant nous, nous ont donné une grande envie d’y faire un saut. Le site n’ouvrant qu’à 8h30 nous profitons de notre réveil matinal (merci les moustiques) pour visiter les alentours. La rivière East Alligator passe tout près, l’occasion peut-être d’apercevoir encore un crocodile qui sait ?

Et effectivement en m’approchant doucement à trois ou quatre mètres de la rive, j’aperçois un bon gros crocodile qui disparaît sous l’eau en une fraction de seconde. Je n’irai pas plus loin ! Nous apercevons les traces de pattes sur le bord de la rivière qui confirment qu’il s’agit d’un beau bébé.

P1090975

Mon regard se porte ensuite sur une cascade un peu en amont où un 4×4 a visiblement échoué contre des rochers en tentant de traverser le gué un peu trop haut.

P1090970

Je m’approche et discute avec un jeune à qui appartient visiblement la voiture. Il me dit qu’il s’est fait attraper ce matin même en essayant de traverser alors que le niveau de l’eau était brusquement remonté dans le gué à près d’un mètre…Résultat sa voiture est au beau milieu de la rivière et bien coincée…lui et son ami ont pu sortir indemnes et une dépanneuse est en route pour les sortir de là. Je l’informe que j’ai vu non loin de là un gros crocodile mais il me dit qu’il connaît bien l’endroit, qu’il se baigne tout le temps ici et qu’il n’a pas eu peur quand sa voiture s’est immobilisée dans les flots…C’est un gars du coin quoi…;-) Une autre voiture a finit sur le toit un peu plus bas quinze jours plus tôt…et risque de rester quelques années là où elle a fini sa roulade. Nous verrons aussi notre premier Barramundi  fraichement pêché, ce poisson emblématique de l’Australie que l’on retrouve sur les peintures aborigènes et notamment sur les peintures en plein air d’Ubir.

Après cet épisode, nous nous rendons sur le site d’Ubir enfin ouvert. Le soleil est entrain de prendre sa place dans le ciel et il nous offre ses premières lueurs avec bonheur. Ses rayons encore rasant donnent une teinte magnifique à la végétation et à la pierre omniprésente. C’est bouche bée une fois de plus que nous découvrons ce nouveau site grandiose. La vue est à couper le souffle plus nous montons et nous offre un panorama sur l’immensité des réservoirs d’eau et des marécages voisins.

Les peintures aborigènes sont ici encore très bien conservées et on devine un peu mieux l’environnement et le mode de vie des premiers habitants du pays, il y a quelques millénaires avant nous. Cela donne encore un peu plus de force à ce paysage.

Il nous faut ensuite reprendre la route. Demain, nous rendons notre camping car à Darwin avant de partir le lendemain vers l’Est du pays, du côté de la grande barrière de corail. Nous franchirons deux gués hauts de 20 centimètres ne présentant pas de risque pour notre véhicule. Et en tentant de prendre une photo d’un 4×4 arrivant en face de nous pour capter la gerbe d’eau, ce dernier me voyant arrêté dans le gué appareil à la main, n’a rien trouvé de mieux que de me faire une blague et d’accélérer…Je n’a pas eu le temps de remonter suffisamment la vitre et ai profité d’une petite douche fraiche non commandée, ce qui a bien fait rire Nathalie qui est restée au sec. J’ai quand même sauvé mon appareil photo 😉

Nous nous arrêtons un peu plus tard pour déjeuner près du lac de Jabiru, petite bourgade résidentielle, avant de poursuivre.

P1100350

Quelques kilomètres plus loin, en enjambant l’Alligator River, la plus grande rivière du Nord, Nathalie aperçoit une chose allongée sur la rive…Il s’agit d’un énorme crocodile entrain de profiter d’une séance d’UV gratuite !!! Malheureusement nous ne pouvons pas stationner sur le pont ni nous arrêter en proximité. Nous ferons 3 allers retours pour profiter de la bête en ralentissant prudemment pour prendre le monstre en photo. Nous aurons attendu les crocodiles mais là c’est un festival !

P1100364

Nous arrivons en fin d’après-midi après plusieurs stops pour admirer le paysage, à notre point de chute, le Corroboree Caravan Park et Pub. C’est un lieu assez couru semble t-il notamment par les australiens. Il se situe à près de 90 kilomètres de Darwin. C »est l’endroit idéal pour notre dernière nuit en camping car.

Nous avons droit à un concert country, à deux crocodiles dont l’un est célèbre car il s’est fait manger une partie de la patte en luttant contre un requin qu’il a finalement dévoré…Il s’appelle Brutus, mesure quatre mètres mais semble bien grand par rapport à l’enclos dans lequel il se trouve…

Nous avons droit également à la vue de plusieurs Wallabies sauvages qui ne se laisseront pas approcher à moins de dix métres. Nous en avons croisé des dizaines sur les bas côtés de la route et certains ont même arrêté leur carrière de brouteur brutalement avant notre passage. Il faut dire qu’avec une population de 6 millions pour 20 millions d’Australiens, ils sont nombreux à traverser les routes notamment en fin d’après-midi avec les risques que cela comporte…Deux porcs sont également dans un enclos mais ont plutôt l’air heureux et un buffle albinos aux cornes démesurées est également là. On se croirait dans un zoo !

La nuit est à présent bien noire et laisse entrevoir des milliers d’étoiles et la voie lactée, spectacle magnifique pour clôturer une journée magnifique. Des milliers de moustiques et autres insectes attirés par les lumières artificielles tels des candidats de téléréalité se ruent désespérément sur les lampadaires…

Demain, retour à Darwin dans un hôtel près de l’aéroport pour partir tôt le lendemain vers la côte Est…

A suivre…

7 réflexions sur “J90 : Ubir or not Ubir ?

  1. kany francois 20 mai 2017 / 18:16

    comme vous n’avez pas le don d’ubiquité il vous a fallu ubir quitter. Hum, pas top celle là. Voyons, heu ah oui, « oh un buffle à l’eau qui n’est pas un Buffalo ! » .
    Bon j’arrête.
    toujours aussi agréable de suivre vos pérégrinations, avec des photos magnifiques et vos filles resplendissantes. Voilà un voyage qui va te me les métamorphoser ! (tiens je vais aller zieuter leur blog au fait). A bientôt.

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 20 mai 2017 / 23:05

      Beaux jeux de mots. « Finement joué » comme l’aurait dit Maître Capello !

      J'aime

  2. Christine 18 mai 2017 / 14:55

    Whaouu !!! Je suis encore éblouie par votre aventure…
    Par contre, moi, les crocodiles, je les aime uniquement en photos…
    En même temps, j’en ai pas encore vu se coulant dans la Baïse à Lasseube.
    Bisoux les Toots.
    Profitez, encore et encore

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 19 mai 2017 / 08:46

      Je te confirme qu’il ne doit pas y en avoir dans la Baïse 🙂 J’essaye d’en ramener un ! Nico

      J'aime

  3. Cécile 17 mai 2017 / 07:43

    Trop fort ce Brutus ! Faut pas l’embêter, lui !
    Les photos et les paysages sont encore magnifiques.
    Les photos des filles aussi. Elles sont sublimes. Vraiment.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. JFL 17 mai 2017 / 07:37

    J’aurai aimé que tu mettes ta main dans l’empreinte du crocodile pour avoir une idée de la taille de l’empreinte. Je comprends aussi qu’il ne faut pas trop trainer dans le coin…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s