J86 : Cap sur le parc national de kakadu !

(#Australie – #Northern Territory – #Kakadu – #YellowWater)

Après deux journées à nous prélasser dans notre camping de Pussycat Flats, nous reprenons la route vers l’un de nos derniers objectifs du Northern Territory où nous nous trouvons depuis le 25 avril 2017, date de notre première rencontre avec l’Australie.

P1090337.JPG

Il s’agit du parc national de #Kakadu célèbre pour sa nature généreuse. Nous nous acquittons du droit d’entrée dans le parc auprès d’un établissement agrémenté et qui est à la fois, hôtel, restaurant, station essence, distributeur de billets, épicerie, camping, vivarium à serpents, point presse, bar et tabac, comme on en trouve beaucoup dans cette région d’Australie. Il nous en coûte à cette saison 65 Dollars Australiens (AUD) soit 45€ pour toute la famille. Il vaut mieux en disposer dès fois qu’un ranger nous demande le fameux sésame.

P1090341

La distance à parcourir est cette fois-ci limitée. Le site de Yellow Water qui fait partie du parc de Kakadu et dans lequel nous prévoyons de nous poser est à moins de 170 kilomètres de Pine Creek. Le rythme sur la route sera donc cool puisque nous partons tôt. Parfait pour nous permettre de découvrir le paysage sauvage du parc national et nous arrêter comme nous aimons à le faire dès que nous en éprouvons l’envie, le tout vitres ouvertes  pour profiter pleinement des sons et odeurs environnantes et mettre ainsi nos sens en éveil.

P1090346

Nous ne manquons pas de nous arrêter ou de passer au ralenti dès que nous passons une rivière dans l’espoir toujours vivace d’apercevoir enfin notre premier crocodile d’eau salée, les plus gros, la région en étant en principe infestée. Les panneaux que nous voyons à chaque entrée de rivière ou de creeks comme on le appelle ici sont suffisamment explicites pour nous convaincre que nous sommes au bon endroit. Jusqu’ici les panneaux indiquaient que des crocodiles avaient déjà été vus dans la zone. Ici, les panneaux nous indiquent qu’il y en a dans la zone et qu’il ne vaut mieux pas trop tenter le diable et rester loin des berges des ponts voire même ne pas rester stationner ou flâner sur les ponts pourtant très au dessus des rivières…voilà qui met dans l’ambiance !

Les paysages devant lesquels nous passons sont toujours aussi beaux. La végétation est ici bien présente contrairement au désert de ces derniers jours. Le relief est pour la première fois accidenté et fait penser à de la petite montagne. On se croirait parfois dans le Sud-Est de la France près du massif de l’Esterel. Les points hauts nous laissent cependant entrevoir l’immensité du territoire, nous sommes bien en Australie. Les points d’eau sont aussi bien plus fournis et la végétation a des teintes plus vertes que précédemment.

De nombreuses zones de forêt ont déjà brûlé ou sont en train de brûler sous nos yeux. C’est une pratique ici très courante, un peu comme les écobuages que nous apercevons en France dans les Pyrénées et qui ont pour but d’après ceux qui les allument de nettoyer et de régénérer la végétation…vaste débat ici aussi où les aborigènes ont des pratiques ancestrales similaires pas toujours partagées par les blancs colons qui brûlent eux aussi mais avec des règles différentes et davantage de contrôle…Nous ne réglerons pas ce litige et ne pourrons que constater les dégâts immédiats causés par le feu.

Nous arrivons en fin d’après-midi dans notre nouveau camping bien confortable et qui sera le point de départ idéal de notre croisière demain au beau milieu de Yellow Water et peut-être de nos premiers « crocs »…A suivre…

7 réflexions sur “J86 : Cap sur le parc national de kakadu !

    • tootenfamille 14 mai 2017 / 23:12

      Non ça n’est pas moi j’ai bien regardé je n’ai pas de sac comme celui-ci 🙂

      J'aime

  1. Gabhenri 13 mai 2017 / 07:05

    Encore une expérience particulière. Attention au feu, il y a souvent de graves incendies en Australie.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Cécile 12 mai 2017 / 23:06

    Ah les crocrocros, les crocrocros les crocodi -les sur les bords du Nil ils sont partis n’en parlons plus !
    Ah les crocrocros, les crocrocros les crocodi -les sur les bords du Nil ils sont partis n’en parlons plus !
    Turlututu

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s