J5 : Bye bye, Dubaï !

Voilà, nous avons quitté ce matin notre hôtel de Sharjah (Al Majaz – King faisal street que nous conseillons, même si un peu loin de Dubaï, pour le rapport confort/prix) à 5h pour prendre le bus vers Abu Dhabi d’où je vous écris. Nous partons en début d’après-midi pour le Sri Lanka. Que retenir de Dubaï avant de profiter de ce nouveau pays ?

La gentillesse des gens. Petit clin d’œil à Géraldine que nous avons croisée au restaurant de l’hôtel Al Majaz, adorable jeune femme venue des Philippines, travaillant depuis quatre ans à Dubaï et avec qui nous avons beaucoup parlé.

Geraldine2.jpg

La sensation de tranquillité et de sécurité partout où nous sommes passés, y compris dans nos marches nocturnes où dans de vieux quartiers plus délabrés. La facilité de se déplacer surtout en taxi pour un prix tout à fait raisonnable et les discussions aisées avec les chauffeurs de taxi. La démesure de cette ville où les hommes essayent d’asseoir leur supériorité face à une nature pourtant difficile à dompter. Les défis technologiques toujours plus grands à relever s’appuyant sur le travail d’une population immigrée peu cher (cf. lien trouvé par Nathalie édifiant sur les coulisses de Dubaï). Au final, nous sommes ravis d’avoir opté pour cette destination car nous avions hésité. Trois jours par contre passent très vite sur place.

La synthèse de Nathalie : 

Dubai est un Émirat démesuré dans tous les sens du terme. C’est la ville du « toujours plus ». Ses lumières féériques et multicolores mettent en valeur d’immenses buildings et rendent les nuits magiques. Il n’y a pas de rue et peu de trottoirs, que des grandes voies pour rouler. Cette ville se parcourt en taxi et non à pied, il fait de toute façon trop chaud pour marcher et l’essence n’est pas chère pour les Dubaiotes. Enfin, il y a les Malls (très grands centres commerciaux) où il fait bon se divertir dans une atmosphère à air conditionné. Ces Malls rivalisent d’activités toujours plus attractives (pistes de ski, aquarium géant) sans compter le grand nombre de parcs d’attractions. Quant aux Dubaiotes, ils sont distingués dans leurs tenues voilées (blanches pour les hommes et noires pour les femmes) mais il y a un véritable  fossé entre les riches Dubaiotes et le reste de la population (65% quand même) essentiellement constituée d’émigrés venus travailler pour aider leur famille restée au pays (chauffeurs,serveurs, travailleurs dans le bâtiment venus d’Asie, d’ Inde ou Pakistan).

 

 

7 réflexions sur “J5 : Bye bye, Dubaï !

  1. Hubert Family 21 février 2017 / 18:08

    Très beau travail de prose : concis, romancé, …. bref on dirait que tu as fait cela toute ta vie Nico !

    Aimé par 1 personne

  2. Mu 20 février 2017 / 18:30

    Génial on a vraiment hâte de lire vos articles, vous allez presque me convaincre de prendre l’avion 😜 . les photos sont top, vite vite la suite ! Bisous à tous.

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 20 février 2017 / 18:52

      Tu nous mets La pression !!! Bon d’un côté on prend beaucoup de plaisir à partager nos visites et les commentaires nous motivent à poursuivre ! Bisous

      J'aime

  3. Christine Labernede 20 février 2017 / 09:49

    Hello ! Nous sommes au début de notre journée et lire votre joli reportage sur les trois premiers jours de votre voyage est une super mise en condition ! c’est super les détails que vous nous donnez cela donne une vision plus précise que des photos. A propos elles sont superbes aussi vos photos ! 😉 il me tarde déjà le prochain article.☺ bisous et mille merci !

    Aimé par 1 personne

    • Pierre Bosset 21 février 2017 / 00:53

      Dubaï ville de contraste, j’y suis allé pour le boulot il y a 10 ans, j’en garde un souvenir partagé. c’est une bonne entrée en matière pour ranger les pulls et se mettre en mode T-shirt
      super les articles et les photos
      bises

      Aimé par 1 personne

      • tootenfamille 21 février 2017 / 02:10

        Effectivement pour commencer notre périple je pense que c’était parfait. Nous sommes arrivés à 20h hier soir à Negombo au Sri Lanka. Gros changement d’ambiance. Je pense que je vais avoir de quoi écrire 🙂 Le condor est fatigué du voyage.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s