J60 : Ou l’art de bien rater sa cible ;-)

(Indonésie – Bali)

Après les rizières de la veille (cf. épisode précédent), nous sommes d’attaque avec nos fidèles destriers sur roues pour affronter quelques nouveautés dont on nous a vanté les mérites ! Yala, comme dirait mère Teresa ! Nous partons de bon matin (vers 10h00…) vers la première difficulté du jour. Un joli temple du doux nom « d’éléphant cave » plus connu sous le nom de Goa Gajah. N’ayant encore jamais croisé d’éléphant dans une cave c’est la curiosité à pleine dent et le regard fièrement pointé vers notre objectif numéro 1 que nous partons.

Nous trouvons du premier coup cette curiosité locale (merci pour vos applaudissements…). Nous rentrons nos scooters dans l’enceinte où une femme charmante nous interpelle pour nous aider à nous garer et à l’ombre s’il vous plaît ! Ah non en fait, elle voulait juste qu’on se gare devant son étal pour nous vendre quatre Sarongs pour pas cher avec une insistance extrême…Nous ne cédons pas et nous nous rendons à l’accueil pour acheter nos billets.

P1070409

Une fois à l’entrée du site, on nous prête gracieusement des sarongs certes moins jolis que ceux à l’achat mais bon…Nous voici prêts à pénétrer dans le site. Celui-ci est comme partout à Bali entouré d’une végétation incroyable aux verts multiples et aux volumes majestueux. Nous y croisons aussi nos plus grosses araignées (celle en photo fait environ 15cm)…Le site est très beau et nous prenons beaucoup de plaisir à nous y promener. Des Balinais entrent dans le temple en tenue traditionnelle pour déposer de belles offrandes. C’est le jour des festivités comme on nous l’avait annoncé dans le temple visité hier !

Nous finissons par rentrer dans la cave de l’éléphant. Il s’agit d’une grotte de laquelle s’échappe une fumée qui inciterait plutôt à fuir la grotte qu’à y rentrer…mais nous sommes venus pour la voir…nous y pénétrons donc tels Jacques Mayol s’apprêtant à battre un record de plongée. La fumée provient des nombreux bâtons d’encens qui brûlent à l’intérieur, apportés par les fidèles qui viennent s’y recueillir seuls ou en famille. C’est assez impressionnant. J’en profite pour tenter sans flash de « voler » quelques instants de prière en photo. En fait, l’éléphant est une petite statue de pierre qui est au fond de la petite grotte et que viennent vénérer les balinais.

P1070442

Une fois cette visite intéressante réalisée et après être passés devant un homme au tatouage intégral portant un boa dans les bras dont la gueule est scotchée (celle du boa) et faisant payer la photo de famille…, nous enfourchons à nouveau nos scooters pour nous rendre vers notre deuxième étape du jour. Avant cela, la charmante dame qui voulait tant nous vendre ses sarongs me dit que la sortie n’est pas vers là où je m’apprêtais à aller mais de l’autre côté. Je la remercie chaleureusement, surpris de voir qu’elle ne me tient pas rigueur de notre échange commercial initial échoué. En réalité, elle m’a envoyé directement vers le péage…car à Bali, se garer a un prix comme dans beaucoup d’endroits cela dit, mais ici vous ne le savez qu’au moment de partir 😉

P1070447

Notre taxe étant libérée, nous partons vers le temple Tirta Empul, vers le Nord…que nous ne verrons jamais… Peut-être n’avons nous pas été assez précis dans nos calculs routiers…Nous atterrissons à la place dans un village très très reculé où la route devient impraticable sans 4×4, après de très longues minutes de scooter. N’étant pas prêts pour une étape de Paris-Roubaix nous préférons faire demi-tour…Nous croisons un homme charmant avec sa famille qui rentre d’une cérémonie. Il nous indique que nous ne sommes plus qu’à sept kilomètres d’un volcan que nous pensions faire un autre jour tant il était loin d’Ubud…Finalement le hasard nous y amène plus tôt que prévu 😉 Nous le remercions pour le coup de main et lui proposons une petite photo tant il a été sympathique avec nous.

Nous arrivons après une bonne dizaine de kilomètres au final face au Mount Batur, très beau volcan qui culmine à près de 1800m d’altitude. Nous n’aurons le loisir que de l’observer de loin. Nous sommes partis bien trop tard pour envisager une ascension. En outre le temps se grise fortement et nous sommes tout de même à près de 40kms de notre base…quand je vous disais que nous avions roulé longtemps 😉 En arrivant au bout de la route qui doit nous offrir une très belle vue sur le volcan, on nous apprend que nous devons payer le droit de voir le volcan…C’est donc un péage qui s’offre à nous avant de nous rendre à Kintamani, le village qui domine le volcan dont on aperçoit les dernières coulées de lave. Après tant de kilomètres nous n’allons tout de même pas faire demi-tour. Et le prix en vaut la chandelle. Le décor est magnifique malgré les nuages qui s’amoncèlent. Nous garons nos engins de feu et nous nous baladons le long de la route de crête…mais elle est très encombrée de bus, voitures et autres engins et y marcher est plutôt dangereux. Nous n’insisterons pas trop longtemps.

Nous avons tout de même aperçu un joli lac, le lac Danau Batur au fond de la vallée qui nous attire…nous ne sommes plus à quelques kilomètres près. C’est décidé, nous y allons ! Nous ne le regrettons pas, l’environnement est magnifique et les paysages très différents de ceux observés jusqu’ici. Nous sentons par contre que nous sommes dans un endroit particulièrement reculé. Les touristes sont rares. Il faut dire que la raideur de la route pour y descendre peut-être dissuasive et pas aisée pour de gros véhicules.

Il nous faut désormais rentrer sur Ubud. Le temps semble vouloir tourner à la pluie et l’air se rafraichit fortement. Nous aurons même un peu froid sur nos scooters jusqu’à ce que nous retrouvions la plaine mais passerons heureusement entre les gouttes. Nous croiserons tout au long du parcours quelques rizières, de nombreuses sculptures sur bois que réalisent avec maestria les Balinais et des cérémonies avec plusieurs centaines de membres de mêmes villages descendant à pieds en cortège à leur temple. Cette ambiance de rassemblement de toute la population est assez étonnante. Tout est bien organisé, la route est ouverte par des hommes qui arrêtent la circulation le temps que le cortège passe. Le tout en musique et dans une ambiance de fête qui est belle à voir. Au final, en ratant l’un de nos objectifs, nous avons découvert une facette intéressante de Bali, cette île si pieuse.

Nous terminons notre journée dans une crêperie Bretonne, où les filles auront la joie de re-goûter au sucre…

Demain nous prévoyons une journée bien plus calme…A suivre…

 

8 réflexions sur “J60 : Ou l’art de bien rater sa cible ;-)

  1. Marika 20 avril 2017 / 22:12

    Les bretons sont partout dis donc!!! Ils aiment aussi les voyages 😉! Ça a l’air magnifique en tous cas Bali…j’adore cette végétation luxuriante…

    Aimé par 1 personne

  2. MU 20 avril 2017 / 12:23

    Découverte toujours au top, avec des paysages encore différents, et jm beaucoup la complexité artistique et chargée des décors … bisous à tous :p

    Aimé par 1 personne

  3. Pierre 19 avril 2017 / 12:35

    Plutôt que le but du voyage c’est le voyage qui est beau, vous vous laissez guider par vos envies et la découverte au coin de la route

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 20 avril 2017 / 01:08

      Tu as raison c’est un peu ça et c’est comme ça qu’on aime faire les choses. On t’embrasse. Nicolas

      J'aime

  4. Christine L 18 avril 2017 / 21:59

    Coucou ! Moi qui trouvais que nous avions beaucoup d’églises dont la construction avait dû user tellement de vies ! Là on est bluffé par le nombre de temples…dans les différents pays que vous venez de traverser ! C’est incalculable. La journée est originale et semble encore plus depaysante (à part la crêperie 😊) peut être par l’éloignement des grandes cités. ..superbes photos qui aident beaucoup à s’y projeter…merci bizes et bonne prochaine journée.

    Aimé par 1 personne

    • tootenfamille 19 avril 2017 / 04:37

      Coucou Christine, merci, effectivement il y a des temples vraiment partout surtout à Bali. bises ! Nicolas

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s